D'où vient Nausicaa ?

Publié le par Nausicaa

Dans la mythologie grecque, Nausicaa (en grec ancien Ναυσικάα / Nausikáa), fille d'Alcinoos, est une princesse phéacienne.

 

Elle est l'un des personnages de l'Odyssée d'Homère, où elle est mentionnée principalement au chant VI, dans l'une des scènes les plus célèbres de l'épopée. La déesse Athéna lui apparaît en songe sous les traits d'une de ses amies, lui enjoignant d'aller laver son linge pour préparer ses noces. Elle se rend donc, accompagnée de ses suivantes, jusqu'à un fleuve voisin ; une fois le travail terminé, elles jouent à la balle, et leurs cris, réveillent Ulysse, échoué non loin de là après le naufrage de son navire. Nu, sale et affamé, le héros décide de se manifester :

« Quand l'horreur de ce corps tout gâté par la mer leur apparut, ce fut une fuite éperdue jusqu'aux franges des grèves. Il ne resta que la fille d'Alkinoos : Athéna lui mettait dans le cœur cette audace et ne permettait pas à ses membres la peur. Debout, elle fit tête... »
(VI, 133-137)













Nausicaa et ses servantes jouant à la balle, illustration de John Flaxman pour L'Odyssée, 1810

Nausicaa prend alors soin d'Ulysse, veillant à sa toilette, lui donnant des habits et une collation. Puis elle le conduit jusqu'à son père. Celui-ci propose même à Ulysse la main de sa fille (VI, 310 et suiv.) ; mais le héros préfère repartir au plus tôt.

Nausicaa apparaît ensuite plus brièvement au chant VIII, où elle fait ses adieux à Ulysse :

« Bon voyage, notre hôte ! au pays de tes pères, quand tu seras rentré, garde mon souvenir ! car c'est à moi d'abord que devrait revenir le prix de ton salut.»
(VIII, 459-462)

  Selon Dictys et Aristote, elle se marie par la suite avec Télémaque, le fils d'Ulysse, dont elle a un enfant nommé Perseptolis ou Ptoliporthos.

Nausicaä de la vallée du vent

Film japonais de Hayao Miyazaki

Film d'animation de Hayao Miyazaki (Kaze no tani no Naushika, Japon, 1984). 115 mn. VM.
Genre : conte.

Attention, monument historique ! Nausicaä est un mythe à plus d'un titre : d'abord parce que la richesse du récit, la profondeur des thèmes abordés dans ce dessin animé tranchaient radicalement dans le paysage de l'animation japonaise de l'époque. Ensuite parce que l'immense succès local du film permit à son créateur de fonder, avec son complice Isao Takahata (Mes voisins les Yamada), le désormais incontournable studio Ghibli.

L'histoire, située dans un futur lointain, est un passionnant concentré des hantises et des visions de Miyazaki. La fascination pour le ciel et pour la forêt, la terreur de la guerre... Mille ans auparavant, un effroyable conflit a en effet tout ravagé, lors des « sept jours de feu ». Une immense forêt vénéneuse, la « mer toxique », s'étend depuis sur la planète. Son air charrie des spores mortelles ; ses frondaisons abritent d'innombrables insectes mutants, sur lesquels règnent les Ohmus, sortes de mille-pattes gigantesques.
Les humains, eux, vivent à la lisière de ce monde étrange, sur les rares territoires épargnés par cette vengeance végétale. Nausicaä est la princesse d'un petit royaume, la Vallée du vent...

Inspiré d'une légende japonaise, ce petit personnage intrépide et attachant est peut-être le seul à pouvoir ramener la paix. En effet, Nausicaä a le don de communiquer avec les animaux, même les plus repoussants. C'est la force et la poésie de ce récit profondément écolo : une tendresse mélancolique et universelle pour toutes les créatures, y compris ces fameux Ohmus.



Mille ans après "les sept jours de feu" et l'effondrement de la grande civilisation industrielle, se répand sur les terres désolées le Fukaï : une forêt toxique peuplée d'insectes géants. L'étendue du Fukaï menace l'existence des survivants de la race humaine. La Vallée du Vent est un petit royaume protégé tant bien que mal des pollutions de la forêt par un vent marin.

 

Sa princesse, Nausicaä, est une jeune fille caractérisée par une forte empathie pour toute forme de vie. Elle dédie son existence au bien-être de son peuple et cherche à comprendre le Fukaï. Un jour pourtant, la vie paisible de la Vallée va basculer dans le chaos...
  Nausicaä de la Vallée du Vent est l'oeuvre-clef d'Hayao Miyazaki, et a marqué durablement l'histoire de l'animation japonaise. Près de vingt ans après leur création, le film et son héroïne emblématique restent une référence gravée dans les coeurs de tous les fans.


Publié dans Divers

Commenter cet article