L' évolution est-elle scientifiquement prouvée?

Publié le par Nausicaa

L' évolution est-elle scientifiquement prouvée? Si on c'est foutu de nous pour cela, et le reste alors???

Évolution


Définition: L’évolution est la théorie qui veut que le premier organisme vivant se soit développé à partir de la matière inanimée. Elle soutient qu’au fur et à mesure qu’il s’est reproduit, il s’est transformé en des organismes différents, jusqu’à donner finalement toutes les formes de vies végétales et animales qui ont jamais existé sur la terre. Selon la théorie de l’évolution, tout cela s’est fait sans l’intervention surnaturelle d’un Créateur.

Certaines personnes s’efforcent de concilier la croyance en Dieu avec l’évolution, en prétendant que Dieu a créé l’univers grâce à l’évolution, qu’il a produit les formes de vies primitives et que les formes de vies supérieures, dont l’homme, doivent leur existence à un processus évolutif. Cet enseignement n’est pas biblique.

L’évolution est-elle scientifiquement prouvée?


On définit ainsi la "méthode scientifique": Observez ce qui se passe; sur la base de vos observations, formulez une théorie qui pourrait être exacte; mettez-la à l’épreuve par d’autres observations et par des expériences; voyez si les prédictions fondées sur votre théorie se réalisent.

Est-ce là la méthode qu’ont suivie ceux qui soutiennent et enseignent l’évolution?


L’astronome Robert Jastrow déclare: "À leur grand regret, [les savants] ne peuvent fournir de réponse tranchée, parce que les chimistes n’ont jamais réussi à reproduire les expériences de la nature concernant la création d’une vie à partir de matière inerte. Les savants ignorent comment cela s’est passé." — Au-delà du cerveau, 1982, p. 19.

L’évolutionniste Loren Eiseley a reconnu: "Après avoir reproché aux théologiens de s’appuyer sur le mythe et le miracle, la science se voyait dans la triste obligation de créer une mythologie nouvelle, c’est-à-dire de présumer que ce qu’un long effort ne pouvait produire aujourd’hui s’était produit à la genèse du monde." — L’immense voyage, p. 186.

Une revue britannique remarque qu’"un nombre croissant de savants, et notamment d’évolutionnistes, (...) affirment que la théorie évolutionniste de Darwin n’est pas une théorie vraiment scientifique. (...) Bon nombre de ces critiques sont pourvus de solides diplômes". — New Scientist du 25 juin 1981, p. 828.

Le physicien H. Lipson a dit: "La seule explication acceptable, c’est la création. Je sais que c’est une abomination aux yeux des physiciens, et à mes yeux aussi d’ailleurs, mais on ne doit pas rejeter une théorie qu’on n’aime pas quand elle est fondée sur les faits établis." (C’est nous qui soulignons.) — Physics Bulletin, 1980, tome XXXI, p. 138.

Les partisans de l’évolution sont-ils unanimes? Cela a-t-il une influence sur votre façon de considérer ce qu’ils enseignent?


À l’occasion du centenaire du livre L’origine des espèces de Darwin, on a publié une édition spéciale de cet ouvrage dont la préface disait notamment: "Comme nous le savons, les biologistes ont des points de vue très divergents, non seulement sur les causes de l’évolution, mais aussi sur le processus évolutif lui-même. Ces divergences existent parce que les preuves ne sont pas vraiment convaincantes et ne permettent d’arriver à aucune conclusion certaine. Il est donc normal et juste d’attirer l’attention des lecteurs n’ayant pas une formation scientifique sur les désaccords au sujet de l’évolution." — Préface de W. Thompson, qui était alors directeur de l’Institut des études biologiques pour le Commonwealth, à Ottawa (Canada).
"Un siècle après la mort de Darwin, nous n’avons toujours pas la moindre idée démontrable, voire plausible, de la façon dont l’évolution s’est réellement faite, ce qui a provoqué ces dernières années une succession extraordinaire de disputes sur l’ensemble de la question. (...) Il y a presque un état de guerre ouverte parmi les évolutionnistes eux-mêmes, chaque secte [évolutionniste] préconisant quelque modification nouvelle." — C. Booker (rédacteur au Times de Londres), The Star (Johannesburg) du 20 avril 1982, p. 19.

Une revue scientifique a déclaré: "L’évolution (...) n’est pas seulement attaquée par les chrétiens fondamentalistes. Elle est également contestée par des savants réputés. Les désaccords sont de plus en plus grands parmi les paléontologistes, les spécialistes des fossiles." — Discover d’octobre 1980, p. 88.

Quel est le témoignage des archives fossiles?


Darwin a reconnu: "Si des espèces nombreuses (...) avaient réellement apparu tout à coup, ce fait anéantirait la théorie de l’évolution." (L’origine des espèces, 1983, Maspero, II, p. 378.)

Les faits indiquent-ils que des "espèces nombreuses" sont venues à l’existence en même temps, ou montrent-ils qu’il y a eu un développement graduel, comme le soutient l’évolution? A-t-on découvert suffisamment de fossiles pour pouvoir tirer une conclusion valable? Porter Kier, de la Smithsonian Institution, dit ceci: "Dans les musées du monde entier sont conservés une centaine de millions de fossiles, tous catalogués et identifiés." (New Scientist du 15 janvier 1981, p. 129).
L’ouvrage Histoire de la terre abonde dans ce sens, en ces termes: "Grâce aux fossiles, les paléontologistes peuvent maintenant nous donner une excellente image de la vie telle qu’elle existait dans les périodes anciennes." — Richard Carrington, Payot, 1956, p. 51.

Que révèlent les archives fossiles?

Le Bulletin (angl.) du Field Museum of Natural History de Chicago a fait ce commentaire: "La théorie de Darwin [sur l’évolution] a toujours été très liée au témoignage des fossiles, et il est probable que la plupart des gens s’imaginent que ceux-ci apportent une contribution très importante à l’argumentation avancée en faveur des interprétations darwiniennes sur l’histoire de la vie. Malheureusement, ce n’est pas rigoureusement exact. (...) Les registres géologiques ne fournissaient pas et ne fournissent toujours pas une chaîne continue indiquant une évolution lente et graduelle." — Janvier 1979, tome L, no 1, pp. 22, 23.

Un ouvrage explique qu’"à partir du début du Cambrien et sur une période de quelque 10 millions d’années, tous les principaux groupes d’invertébrés pourvus d’un squelette externe firent leur apparition de la façon la plus spectaculaire et la plus diversifiée qui ait jamais été enregistrée sur notre planète". —A View of Life (Californie, 1981) de Salvador Luria, Stephen Gould et Sam Singer, p. 649.

Voici ce qu’a écrit le paléontologiste Alfred Romer: "Au-dessous [du Cambrien], on trouve d’épaisses strates sédimentaires où l’on s’attendrait normalement à découvrir les ancêtres des formes cambriennes. Cependant, nous ne les y trouvons pas; ces strates plus anciennes sont pour ainsi dire dépourvues de traces de vie, de sorte qu’on pourrait dire raisonnablement que le tableau général est conforme à la conception d’une création spéciale au début du Cambrien." — Natural History d’octobre 1959, p. 467.

Le zoologiste Harold Coffin tire cette conclusion: "S’il est exact qu’il y a eu évolution progressive du simple vers le complexe, alors on aurait dû trouver les ancêtres de ces créatures vivantes pleinement développées qu’on rencontre dans le Cambrien. Mais voilà, on ne les a pas trouvés, et les scientifiques admettent qu’il y a peu de chances qu’on les trouve un jour. Si l’on se fonde uniquement sur les faits et sur ce qu’on a effectivement découvert dans la terre, c’est la thèse selon laquelle les grandes formes de vie sont la conséquence d’un acte de création soudain qui concorde le mieux avec les faits." — Liberty de septembre-octobre 1975, p. 12.

Dans son ouvrage Cosmos, Carl Sagan admet franchement: "Ce que révèlent les fossiles pourrait ne pas être incompatible avec l’existence d’un Créateur." — (Paris, 1981), p. 28.

Les mutations, ou profondes et brusques modifications au niveau des gènes, seraient-elles le mécanisme de l’évolution?


Une revue déclare: "Les révisionnistes de l’évolution croient que les mutations dans les principaux gènes de régulation sont peut-être précisément les marteaux-piqueurs dont leur théorie des sauts évolutifs a besoin."

Toutefois, d’après la même revue, le zoologiste anglais Colin Patterson aurait reconnu: "Toutes les suppositions sont permises. Nous ne savons rien de ces principaux gènes de régulation." (Science Digest de février 1982, p. 92). Autrement dit, aucune preuve n’appuie cette théorie.

Une encyclopédie avoue: "Le fait que la plupart des mutations sont néfastes à l’organisme semble difficile à concilier avec l’idée selon laquelle elles sont la source des matériaux nécessaires à l’évolution. En effet, les mutants reproduits dans les manuels de biologie constituent une collection de bizarreries et de monstruosités, et les mutations semblent bien être un processus destructeur plutôt que constructeur." — The Encyclopedia Americana (1977), tome X, p. 742.

Que doit-on penser des "hommes-singes" qui sont représentés dans les manuels d’école, les encyclopédies et les musées?


evolutionofman.jpg "La chair et le poil dans ce genre de reproductions sont le fruit de l’imagination. (...) La couleur de la peau; la couleur, la forme et l’implantation du système pileux; les traits; le visage; nous ne savons absolument rien de tout cela pour n’importe quel homme préhistorique." — The Biology of Race (New York, 1971) de James King, pp. 135, 151.
"L’immense majorité des planches dessinées sont davantage fondées sur l’imagination que sur les faits. (...) Les artistes doivent créer quelque chose qui se situe entre un grand singe et un être humain; plus le spécimen est jugé vieux, plus ils lui donnent une allure simiesque." — Science Digest d’avril 1981, p. 41.
"On commence de même à s’apercevoir que l’homme primitif n’était pas un sauvage; il nous reste encore à nous persuader que les contemporains du Pléistocène n’étaient pas des brutes et encore moins des créatures simiesques au psychisme rudimentaire. C’est pourquoi les reconstitutions qui prétendent représenter le Néanderthalien ou le Pithécanthrope sont grotesques." — Dieu était déjà là d’Ivar Lissner, p. 281.

Les livres de science ne présentent-ils pas l’évolution comme un fait? "Beaucoup de savants succombent à la tentation du dogmatisme (...). On a maintes et maintes fois présenté l’origine des espèces comme une question définitivement réglée. Il n’y a rien de plus éloigné de la vérité. (...) Pourtant, cette tendance dogmatique persiste, et elle ne rend pas service à la cause de la science." — The Guardian (Londres) du 4 décembre 1980, p. 15.


Est-il raisonnable de croire que tout ce qui existe sur la terre a été créé en six jours?

Certains groupes religieux enseignent que Dieu a créé toutes choses en six jours de 24 heures. Mais ce n’est pas ce que dit la Bible. Genèse 1:3-31 explique comment Dieu a aménagé la terre, qui avait déjà été formée, en vue d’en faire la demeure de l’homme. Ce passage montre que ces préparatifs ont duré six jours, mais il ne dit pas qu’il s’agissait de six jours de 24 heures. La Bible utilise souvent le mot "jour" pour désigner une longue période de temps. (Voir II Pierre 3:8.) Par conséquent, il est raisonnable de penser que les ‘jours’ dont il est question en Genèse chapitre 1 ont duré plusieurs milliers d’années.

Article tiré de http://initiatives.20minutes-blogs.fr/archive/2008/06/13/l-evolution-est-elle-scientifiquement-prouvee-si-on-c-est-fo.html#comments

Publié dans Paléontologie

Commenter cet article

sex shop 20/05/2012 17:25

bon post merci

Else 03/01/2011 13:49


Au temps pour moi, je n'avais pas bien compris l'intérêt de votre blog, je pensais qu'il s'agissait d'un nouveau parti-pris pro-créationniste...


Nausicaa 03/01/2011 18:26



Bonjour à tous,


Je vais répondre à chacune de vos questions. 


Tout d'abord merci de vos commentaires et de l'attention que vous avez porté à cet article.


Pour Jean Robillard : Il me semble qu'un auteur de blog à le droit de copier des parties d'un livre, ou d'un autre blog/ article à condition qu'il inscrive la source et/ou le lien.
Deuxièmement, je ne savais pas que cela provenait d'un livre des témoins de Jéhovah, je m'y serai abstenue sinon...


Car, et là je repond aussi à Else, mon but était avant tout de m'interroger sur cette question et bien entendu, il ne me semble pas que cet article en soit une réelle réponse. Si vous avez un
tant soit peu d'esprit critique, vous ne vous fondez pas uniquement sur des écrits.


Cependant, aussi tirées du contexte qu'elles le sont, ces phrases ont au moins le mérite de mettre la puce à l’oreille. Pour moi la science ne reflète pas forcément LA vérité, et pourtant
j'ai un esprit plus que cartésien. Comme l'explique l'article et ce que j'ai voulu démontrer en le copiant; c’est que la théorie de l'évolution est UNE THÉORIE et qu'il reste
encore de nombreuses d'études à effectuer et prouver pour en faire la vérité. 
Maintenant, je ne suis pas partisane du créationnisme du point de vue biblique comme ne témoigne le reste de mon blog.


Je trouve également, dommage que les commentaires soient fermés et n'ouvrent pas assez sur un débat tentant de répondre à la question... Je sais bien sûr que là je demande la lune :p


 


à bientôt,


Nausicaa



jean robillard 30/12/2010 17:32


Bonjoure Monsieur ou Madame Else.

J'ai toujours trouvé étrange que les gens ne comprennent pas la simplicité d'une question; La mienne était : à qui appartient l'information précédament cité dans ce blogue.

J'veux pas savoir si ça été écrit en (80, 79 ou 81). 'veux pas débattre non plus si c'est l'évolution, la création ou la 4e dimension, les multi-vers ou whatever.

Ma question est simplement de droit... a-t-on le droit de copier une information sans la permission d'un auteur? Et si on l'a obtenu puorquoi ne pas l'inscrire tout simplement?


Else 30/12/2010 12:37


La plupart des citations sont sorties de leur contexte, et de plus elles sont datées en grande majorité des années 80...

Aujourd'hui, l'évolution est prouvée. Ce qui fait encore débat, c'est la façon dont les espèces évoluent, notamment lors de la macro-évolution.


jean robillard 12/08/2010 06:09


Bonjour Madame.

C'est en plein celà! il est tiré d'un ouvrage de l'organisation des témoins de Jéhovah. J'ai ma propre copie entre les mains.

L'organisation vous a bien donné le droit de diffuser, n'est ce pas;

J'ai fais une recherche concernant le temple de Salomon - sur internet et un site en particulier montrait un beau montage visuel mais la trame musicale est exactement le thème d'un de nos cantiques
avec un bel arrangement symphonique . Là non plus on ne pouvais pas savoir - de façon claire - du droit d'auteur appartenant à l'organisation des témoins de Jéhovah, l'article montre la grande
qualité du travail de recherche de l'organisation et ce, parce que chaque intervenant de l'organisation se fait un devoir d'être franc à l'égard de Jéhovah et de tout individu qui chèrche la vérité
(biblique, bien-sur!).

C'est suite à une recherche dans le livre plus haut mentionné que je suis tombé par hasard sur votre blog.

Merci beaucoup pour le bon intérêt que vous avez porté à ma recherche et mon commentaire.