Les gros mensonges de la Bible (part 3)

Publié le par Nausicaa

Histoire et chronologie de la chrétienté

De l’an 1000 à 1900

1000
Jusque là, l’Église catholique considérait la femme comme un déchet qui pouvait être battu, torturé, violé ou mis en esclavage. La femme n’avait pas d’âme. La fin du Moyen Age, la perte relative de l’influence de l’Église et la montée de l’amour courtois ont conduit l’Église à admettre la femme et son âme mortelle. Source: Les quatre femmes de Dieu, G. Bechtel Plon, Gozard Michel Jésus ? Une histoire qui ne peut pas être de l’Histoire.

1050
Schisme d’orient. Le patriarche de Constantinople prétend qu’il faut utiliser du pain avec levain pour l’Eucharistie. Le Pape, évêque de Rome, affirme qu’il faut du pain sans levain. La chrétienté se scinde : Entre chrétiens et les futurs orthodoxes, et les deux patriarches, de Rome et Constantinople, s’excommunient mutuellement. Le schisme provoquera des morts jusqu’aux années 1990 (guerres civiles en Yougoslavie, catholiques contre orthodoxes). Source: « Encyclopædia Universalis» 

1050
Les ossements de Marie de Magdala sont déménagés de la Sainte-Beaume vers Vézelay. Des rois, des papes d’Avignon et Rome ont identifié formellement la sainte. Depuis, les parchemins qui authentifient la sainte ont été reconnus comme des faux. Source: « La vie de Jésus démystifiée»  Michel coquet.

1073
Le pape Grégoire VII, très rigoureux, oblige les prêtres au célibat. C’est lui (surnommé le Saint-Satan) qui se réserve le titre de « pape»  et promulgue le didactus papae encore en vigueur aujourd’hui:

Le pape Grégoire VII, très rigoureux, oblige les prêtres au célibat. C'est lui (surnommé le Saint-Satan) qui se réserve le titre de "pape" et promulgue le didactus papae encore en vigueur aujourd'hui
– Seule l’Église romaine est fondée par Dieu
– Seul l’évêque de Rome a le droit de s’appeler œcuménique
– Lui seul peut nommer, déposer ou gracier les évêques
– Tous les princes doivent baiser les pieds du pape
– Le pape a le droit de déposer les empereurs
– Personne ne peut invalider ses décisions, lui seul peut invalider tous les jugements
– Il ne peut être jugé par personne
– l’Église romaine ne s’est jamais trompée et, selon le témoignage de la Bible , ne se trompera jamais.
Sans commentaires… Source: « La véritable histoire des papes, du royaume des Cieux aux royaumes terrestres»  Jean Mathieu-Rosay

1090
Les croisés cherchent mais ne trouvent pas le village de Nazareth où aurait vécu Jésus. Nazareth n’existe pas! Nazareth sera fondé au XIIIe. siècle en rebaptisant le village arabe En-Naçira… Il y a un doute aujourd’hui pour savoir si ce sont les croisés ou les romains christianisés qui ont créé Nazareth au IVe siècle. Ce dont on est sûr c’est que Nazareth n’existait pas 300 ans après JC. Les croisés construisent aussi l’église Saint Gabriel, les thermes et le puits où l’ange Gabriel serait apparu à Marie pour lui annoncer qu’elle allait enfanter Jésus. Sources: archéologue Tzvi Shacham du Musée des antiquités de Tel-Aviv, « Jésus contre Jésus»  Gérard Mordillat et Jérôme Prieur, R. Ambelain, « L’Idée Libre»  avril 1958, « Jésus anatomie d’un mythe»  Pascal Boistier, « L’Idée Libre» , numéro 2, Paris avril 1958, Gozard Michel Jésus, Etienne Nodet, Ecole biblique de Jérusalem, « Corpus Christi» , Arte ?

1100
Lors de la procession qui suivit l’élection du pape, on s’aperçut qu’il s’agissait d’une femme et qu’elle était enceinte ! La papesse Jeanne fut traînée hors de Rome et lapidée. L’histoire est douteuse mais elle est reconnue par le concile de Latran. Source: « Encyclopædia Universalis» .

XIe siècle
Au début du Moyen-âge, les moines faisaient partie des rares « îlots de goinfrerie»  dans un monde cerné par la faim entre le XIe et le XIIe siècle. Source: Bruno Laurioux, Maître de conférences université Paris-1

XI -XII siècle
La surpopulation de l’Occident aidant, l’Église appelle aux croisades. Le premier appel est lancé en 1095. En 1099 Jérusalem est « libérée»  : Lorsque les troupes croisées entrent dans la ville, le gouverneur musulman se rend contre la promesse que la population civile sera épargnée. L’ensemble de la population (qui comprend essentiellement des juifs et des musulmans) est passé par les armes dans les heures qui suivent, les croisés violent femmes et enfants avant de les égorger ou de leur ouvrir le ventre. On estime à 70 000 le nombre de civils massacrés. « Tout ce qui respire»  dans la ville a été tué, reportent avec fierté les commandants des croisés.

1182
Les « Pogroms latins»  de Constantinople. Dans la ville du pieux patriarche qui mange du pain avec levain, s’établit, dans le début du XII siècle, une colonie de marchands « latins» , essentiellement originaires de Venise, Gène, Pise et Amalfi. Les popes orthodoxes excitent la populace, la foule guidée par les popes se jette sur les « latins»  : Plusieurs milliers de « latins» , hommes, femmes, enfants sont tués.

1204
La IVe croisade fait un détour par Constantinople, à l’époque, la plus grande ville de la Chrétienté. Pendant 3 jours, Constantinople est mise à sac dans une orgie de violences innommables. (en 2001, le pape Jean-Paul II, de passage, s’excuse).

1215
Concile de Latran IV : Pénitence, communion pascale, onction des malades, mariage, dîme. Source: « Encyclopædia Universalis» 

1208-1244 Croisade des Albigeois
Pendant la 2e moitié du XIIe siècle, l’immoralité des clercs chrétiens scandalise de plus en plus les populations européennes. Un des résultats de ce scandale est le développement d’Églises chrétiennes alternatives à l’Église catholique, immédiatement décrétées hérétiques par cette dernière. Les plus importantes de ces hérésies sont l’hérésie vaudoise et l’hérésie cathare (ou des Albigeois). Le pape Innocent III lance l’appel à la croisade contre ces hérétiques en 1208, et peu après les opérations militaires sont lancées.
En 1209, des « hérétiques»  ayant réussi à se mêler à la population catholique dans l’église de la Madeleine de Béziers, le légat du Pape Innocent III, Arnaud Amaury, donna au chef des croisés, le Duc Simon de Montfort l’ordre qui assura sa postérité : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens»  : Environ 7 à 8000 hommes, femmes et enfants, en grande majorité catholiques, sont passés par les armes.
Cette guerre est le théâtre d’innombrables massacres de civils par les croisés. On citera l’exemple de Marmande : La ville se rend, en juin 1219, à une armée composée de 20 évêques, 600 chevaliers et 10 000 archers : La population de 5 000 personnes est entièrement massacrée, y compris les femmes et les petits enfants. La Provence et la région de Toulouse sont largement dépeuplées par cette guerre, qui est menée contre les populations civiles avec une férocité sans précédent en Europe depuis les invasions barbares. La population de nombreuses villes, dont Carcassonne, est entièrement exterminée. Des régions entières de Provence sont totalement vidées de la population autochtone, puis des paysans catholiques sont importés d’autres régions de France.
La civilisation d’Oc est détruite, la langue d’Oc ne survivra que par des écrits et quelques troubadours. Source www.bible.chez-alice.fr: Enrico Riboni

1231
Fondation de l’inquisition. Jusqu’en 1231, la tâche de découvrir, démasquer et punir les hérétiques était du ressort des évêques. Mais le pape décide de créer une institution séparée, qui aura le temps et les moyens de se consacrer uniquement à l’éradication de l’hérésie et de la sorcellerie : L’inquisition qui, au cours de son histoire, brûle plus de 1 million de personnes. La dernière sorcière sera brûlée en 1788. Le dernier « hérétique»  en 1826.
L’Église ne reniera jamais l’inquisition, et garantira la continuité historique de l’institution jusqu’à nos jours, en se limitant à en modifier le nom : Il faudra attendre Pie X, en 1906, pour que le « Saint office de l’inquisition»  soit renommé « Saint Office» , et 1965 pour que le dit office soit rebaptisé « Congrégation pour la doctrine de la foi» .
Les chrétiens qui essayent aujourd’hui de dissocier christianisme et inquisition oublient aussi que le personnel de l’inquisition fut fourni essentiellement par deux ordres religieux qui existent encore de nos jours, et qui sont généralement très populaires dans les milieux chrétiens de l’Occident du XXIe siècle : Les Franciscains et les Dominicains. Source: « Encyclopædia Universalis» 

1234 – L’étoile jaune
Le concile d’Arles emprunte une ancienne invention du VIIe siècle du monde arabe (la rouelle), qui obligeait les juifs (dhimmi) à s’habiller en jaune et décide d’introduire « l’obligation pour les juifs de porter sur eux des signes distinctifs» . Avec une avance de plus de 500 ans sur les administrations douanières suisses et suédoises (qui demanderont en 1938 aux allemands d’apposer un « J»  sur le passeport des juifs allemands), et sur l’administration nazie (qui fera sienne l’invention de l’étoile jaune obligatoire).

1239
La couronne d’épines du christ arrive à Paris, totalement intacte. Pourtant, Grégoire de Tours, Saint-germain, Charlemagne, la ville de Pise en possède des épines ou des morceaux!

XIIIe siècle
Thomas d’Aquin est apprivoisé par l’Église : Chez Aristote et Ptolémée, elle trouve une caution scientifique à la cosmologie officielle. Un monde parfait, sphérique, centré, borné et hiérarchisé qui va de l’homme vers Dieu. Le royaume céleste est parfait et immuable. Source: « Les nouveaux mondes du cosmos» . Mayor / Frei.

XIIIe siècle
Saint François d’Assises popularise la crèche de Noël héritée des rites du dieu des céréales Tammuz (Adonis) (dont la naissance était célébrée à Bethléem) et qui, comme Hermès, Dionysos, Mithra ou Zeus, naissaient dans une grotte, symbole de la Terre-mère , de la matrice universelle

1251
Le pape Innocent IV autorise enfin l’inquisition à pratiquer la torture. L’obtention d’aveux de culpabilité en est grandement facilitée. L’inquisition peut prononcer, sur la base d’aveux arrachés par la torture, des peines allant d’une simple prière ou un jeûne jusqu’à la confiscation des biens et même la prison à vie. Par contre, elle ne peut prononcer de condamnation à mort. Avec une hypocrisie caractéristique de l’Église catholique, l’inquisition peut par contre « passer»  un hérétique au bras séculier de la justice pour une condamnation à mort sur la base des aveux obtenus sous la torture par l’inquisition. Cette subtilité de procédure permettra à l’Église d’affirmer par la suite qu’elle n’a tué personne.

Jusqu’au XIIIe siècle
L’âge de la raison, la majorité des chrétiens interprètent les Évangiles à la lettre, les prenant pour des biographies véridiques de Jésus. Sources: frHerschel Shanks « L’énigme des manuscrits de la Mer Morte « 

XIIIe siècle
Vu l’affluence des pèlerins, les croisés rebaptisent le village arabe En-Naçira (qui n’existait pas encore au Ier siècle) en Nazareth dans lequel Jésus-Christ est censé avoir vécu… (Ils étaient lassés de le chercher en vain, et pour cause…), Source: « Jésus contre Jésus»  Gérard Mordillat et Jérôme Prieur, R. Ambelain, « Jésus anatomie d’un mythe»  P. Boistier, Gozard Michel Jésus?

1300 – Les indulgences
Le pape Boniface III octroie une remise totale de ses péchés à quiconque visite les deux basiliques : L’indulgence. L’affluence immédiate de pèlerins améliore beaucoup les saintes finances. Source: « Encyclopædia Universalis» 

1347-54
Dans toute l’Europe sévit la Mort Noire , première grande épidémie de peste du continent. Les prélats catholiques ont tôt fait de désigner les coupables : Des juifs auraient empoisonné les puits. Le bruit se répand dans toute l’Europe, et d’innombrables Pogroms se succèdent. En Allemagne, on comptabilise 350 communautés juives totalement anéanties.

1354 – Mort de Guillaume Tell
En Suisse, de Bürglen à Altorf, Guillaume Tell participe au serment du Grutli en 1307 puis à la bataille de Morgarten en 1315. Le Bailli Gressler lui a imposé d’abattre d’une flèche d’arbalète une pomme posée sur la tête de son fils. Guillaume Tell, qui était autrefois dans les manuels scolaires et dans les dictionnaires, s’inscrit parfaitement dans l’histoire de son temps. On en a fait un des pères des Confédérations suisses. Guillaume Tell a été authentifié par des historiens érudits réputés comme Tschudi. Pourtant, Guillaume Tell, comme Jésus, n’a jamais existé…. Source: « Encyclopædia Universalis» 

1357 – Le Saint-suaire
Apparition du Saint-suaire : La pièce de lin de 4m36 par 1m10 qui aurait servi à envelopper le corps du Christ ( La Bible est claire à ce sujet: il n’y a jamais eu de suaire mais des bandelettes pour entourer le corps de JC). Le linceul contiendrait l’image du Christ. Il a été fabriqué au XIVe siècle. Un mensonge de plus. Il a suscité d’innombrables controverses qui ne sont pas encore éteintes aujourd’hui. En 1390, le pape Clément VII promulgue trois bulles pour donner raison à l’évêque Pierre d’Arcis qui découvrit la fraude en 1377. Contrairement a ce qui a été affirmé, le suaire a été plusieurs fois (facilement) reproduit en utilisant des techniques connues au Moyen-âge, par exemple par le Dr Costenzas du CHU de Marseille. Notons que le suaire de Turin est constitué d’une serge de lin écru tissé à chevrons en « arêtes de poisson»  à 3 points par 1. Cette technique nécessite un métier à tisser horizontal à 4 marches. Ce type de métier a été inventé par les chinois vers le Ve siècle puis est arrivé au Moyen Orient au VIe siècle. De nos jours l’Église, pour éviter le ridicule, ne prétend plus à la réalité historique de l’objet : »  Le suaire n’est pas une donnée de foi. Chacun est libre de se former une opinion. L’Église appelle à vénérer un signe, une image, une icône qui, justement parce qu’elle ravive en nous la Passion et la mort du Christ, conserve sa valeur comme objet de piété et mérite donc le respect. La vénération catholique envers le suaire n’est pas du tout déterminée par le problème de l’authentification. La bonne attitude face au suaire est de ne pas s’arrêter à l’image gravée sur la toile, mais de remonter par l’esprit et par le cœur vers la Personne que l’image rappelle. »  Cardinal Giovanni Saldarini, Archevêque de Turin, gardien pontifical du suaire, Sources: Entretien au journal »  La Croix »  du dimanche 12 avril 199-, Documentations Informations Catholiques Internationales, « Science et Vie»  N°1054 juillet 2005.

1378 – Grand schisme d’occident
A la mort du pape Grégoire XI, Urbain VI fut élu. Il se montra maladroit et les français contestèrent l’élection et désignèrent leur pape : Clément VII. En quelques mois, le monde catholique se divisa en deux camps. Chacun des deux papes essaya d’éliminer son concurrent par la force. Cette stratégie coûta cher à l’Église catholique. Au concile de Pise, les deux papes furent déposés et un troisième : Alexandre V déclaré légitime. Mais les deux autres se maintinrent et il y avait trois papes jusqu’en 1417 !

1391 – Les débuts de la violence contre les juifs en Espagne
Pendant la domination des Maures en Espagne, les 3 monothéismes méditerranéens (Islam, Judaïsme, christianisme) avaient coexisté pacifiquement pendant plusieurs siècles. Mais cette coexistence de plusieurs religions sur un sol désormais contrôlé par des rois chrétiens déplaît aux prélats catholiques, qui n’ont de cesse de répandre l’antisémitisme dans la populace et aussi dans les plus hautes sphères du pouvoir. En 1391, la populace excitée par les prélats, détruit les ghettos juifs de Séville, Barcelone, Valence, Tolède et d’autres centres importants. La furie destructrice de cette année culmine en juin à Séville, où la foule, excitée par l’archidiacre Martinez tue plus de 4 000 juifs.

1431 – Jeanne d’Arc est brûlée
La mort de Jeanne d’Arc consacre la célébrité de la petite paysanne qui ne savait ni lire ni écrire mais s’exprimait à son procès dans la langue des juristes et des théologiens ! Sa mort engendre un mythe, un formidable élan nationaliste et des catholiques extrémistes. Source: « Encyclopædia Universalis» 

1440
Lorenzo Del Valla, humaniste italien, dénonce la « Donation de Constantin»  : un document exhibé opportunément en 751 que l’empereur Constantin aurait remis en 335 au pape Sylvestre 1er et qui établit l’autorité spirituelle et temporelle de la papauté, un faux grossier. Source: « Encyclopædia Universalis» 

1452
Gutenberg imprime la « Biblia Latina» . L’invention de l’imprimerie autorise une diffusion sans précédent du texte. L’Église réagit en estimant de son devoir de veiller à ce que les poisons ne soient pas mélangés aux médicaments. Source: « Les collections de l’Histoire»  Octobre 2001.

1483
Tomás de Torquemada est nommé Grand Inquisiteur de Castille. Ce moine dominicain fait un ample usage de la torture et de la confiscation des biens de ses victimes. Les estimations du nombre de personnes brûlées pendant son mandat varient, selon les historiens d’environ 2 000 à 8 800 brûlés vifs auxquels il convient d’ajouter 9 654 torturés ou emprisonnés à vie.

1492 – Expulsion des juifs d’Espagne
Le roi « Très Catholique»  et la reine « Très Catholique»  (titres conférés par le pape en personne) d’Espagne expulsent les juifs. Plus de 160 000 juifs quittent l’Espagne. Le pape encourage les autres souverains européens à s’inspirer de l’exemple espagnol. Dans toute l’Europe, les évêques se mobilisent pour pousser les gouvernements à empêcher l’entrée sur leur territoire aux juifs expulsés.
Les juifs d’Espagne étant aux commandes des postes importants du pays : Organisation, finances, leur expulsion marquera un tournant dans l’histoire espagnole : La fin de la puissance et le début d’un long déclin.

1506 Le Pogrom de Lisbonne
Un nombre important de juifs expulsés d’Espagne en 1492 avaient trouvé refuge au Portugal. Les historiens citent des chiffres allant de 90 000 à 150 000. Ce fut une chance inouïe pour ce pays, car ces réfugiés étaient en bonne partie des personnes instruites, médecins, banquiers, commerçants, et certains arrivèrent au Portugal avec une partie de leur fortune. Mais cette population nouvelle déplaît à une partie du clergé, et suscite les convoitises de l’inquisition espagnole. Cette dernière soudoie donc des prélats portugais pour répandre l’antisémitisme. En quelques années, un succès important est obtenu : A Lisbonne, au cours d’une journée de folie meurtrière qui passera à l’histoire sous le nom de « Pogrom de Lisbonne» , 3 000 juifs sont tués par de pieux catholiques excités par les prélats.

1512
Concile de Latran V : Consacre le règne de l’argent à Église. Nicolas Copernic redécouvre ce que savait Aristarque au IIe siècle : La Terre est un satellite du Soleil et elle fait un tour sur son axe en 24 h. Source: Arnold Toynbee

1520
Déclaration du pape Léon X (1475 à 1521) :

Pape Léon X (1475 à 1521)

« On sait de temps immémorial combien cette fable de Jésus-Christ a été profitable à nous et à nos proches.»  [Quantum nobis nostrisque ea de Christo fabula profuerit, satis est omnibus seculis notum.] La haute hiérarchie catholique de l’époque ne croit pas en l’histoire du Christ mais utilise cette légende pour convertir les masses. Sources: « L’Encyclopédie des mythes et des secrets» , de Barbara Walker, p. 471, Jean Bâle, « L’art de ne croire en rien»  éditions Rivages p142, Le mensonge chrétien (Jésus-Christ n’a pas existé) … Arthur Heulhard 1908, Histoire abrégée de l’Église de Jésus-Christ, principalement pendant les siècles du moyen-age Émile Guers page 537,

1521
Inspiré par l’Esprit Saint, un moine allemand, Martin Luther traduit le « Nouveau Testament»  en quelques semaines. C’est le début du plus grand schisme de la chrétienté : Dans les siècles qui suivront, les chrétiens se massacreront entre eux.

1524-1525
L’invention de l’imprimerie par Gutenberg quelques années plus tôt permet une diffusion massive de la Bible auprès du peuple. Dans le Saint Empire germanique, des paysans prétendent vivre selon la Bible : partager: les revenus, distribuer les richesses… Ils commencent par former des assemblées qui se transforment en révoltes qui secouent l’empire. Ce genre de problème conduira l’Église à limiter la diffusion de la Bible et sa traduction. Source: « Les collections de l’Histoire»  Octobre 2001.

1527
Sac de Rome : Des soldats protestants massacrent la totalité de la population de Rome, soit environ 40 000 personnes, et pillent la ville. Le Pape est sauvé par les gardes suisses. Il s’enferme avec eux à Castel Sant’ Angelo pendant que la population est massacrée. Le Saint prépuce de Jésus est volé mais le Saint prépuce existe aussi à Charroux, en Saxe, à Chartres, au Puy en Velay, à Metz, à Conques, à Clermont, à Langres…

1545
Concile de Trente: l’Apocalypse de Jean fait définitivement partie de la Bible.

1548
Le pape Paul III confie au duc Mendoza, ambassadeur d’Espagne : « N’ayant pu découvrir aucune preuve de la réalité historique de Jésus Christ de la légende chrétienne, j’étais dans l’obligation de conclure à un dieu solaire mythique de plus» . Source: « Les lourds secrets du Golgotha -(R. Laffont éd., 1972) »  Robert Ambelain.

1559
L’invention de l’imprimerie permettant à un nombre croissant de personnes de s’informer, l’Église réagit en publiant l’Index (Index Additus Librorum Prohibitorum). Pour que cette publication soit tenue à jours avec soin, la Congrégation Spéciale de l’Index est fondée par le pape Saint Pie V en 1571. Cette institution édite régulièrement une liste de livres interdits. Dès l’institution de l’Index, des centaines d’imprimeurs italiens s’enfuient en Suisse et en Allemagne. La dernière édition de l’Index est publiée en 1961. Source: « Encyclopædia Universalis» 

1547 à 1593 Guerres de religion en France
Les sous-sectes chrétiennes se livrent en France à une guerre civile sans merci, interrompue par plusieurs paix et trêves temporaires. Pendant une de celles-ci a lieu le massacre de 20 000 protestants, hommes, femmes et enfants, en une nuit ( la Saint-Barthélemy , 1572).

1600
Giordano Bruno est brûlé vif à Rome, condamné pour hérésie. Il avait osé prétendre que le Soleil pouvait être une étoile comme les autres, définir l’univers comme étant « infini»  et émis l’hypothèse de l’existence de formes de vie hors de la terre. Au bout de huit ans de procès, au cours duquel des aveux lui sont arrachés par la torture, il est condamné à mort comme « hérétique obstiné et impénitent» .
L’hypothèse de Giordano Bruno annonce le début de la déconfiture de la théorie ethnocentrique (et orgueilleuse) de l’Église : L’homme et la Terre sont au centre de l’Univers. La science, au fil des siècles révélera que la Terre tourne autour du Soleil qui est une étoile ordinaire qui fait partie d’une galaxie assez banale : La Voie Lactée. Source: « Encyclopædia Universalis» 

1600
Depuis 1520, En Amérique du sud, les Incas subissent les conquistadores espagnols chrétiens. Entre les exactions, les massacres, l’établissement du tribut, les excès de l’esclavage et l’encomienda: le travail forcé, les épidémies apportées par les européens, des dizaines de millions de personnes mourront: la population indienne de Nouvelle Espagne par exemple, passe de 25 millions en 1520 à moins d’un million et demi vers 1600. Source: « Encyclopædia Universalis» 

1604
Une supernova apparaît dans le ciel : Une étoile très brillante dont l’intensité finit par décroître est visible de tous. Elle remet en question la cosmologie de l’époque qui considère que les planètes et les étoiles ont été créées par Dieu au moyen d’une essence céleste et déployées selon un ordre parfait dans un cosmos immuable. Cette nouvelle étoile remet entièrement en cause la théorie Aristotélicienne en vigueur et soutenue par l’Église

1610
Galilée publie, à Venise un livre de quelques feuilles « Le messager céleste»  (Sidereus nuncius) qui va faire beaucoup de bruit. Il y décrit les nombreuses découvertes qu’il a pu faire grâce à un instrument découvert récemment : Le télescope : Il observe et dessine la Lune , ses cratères et ses montagnes. Note les différences entre les planètes et les étoiles et découvre les satellites de Jupiter et leur mouvement : Toutes les connaissances astronomiques aristotéliciennes et l’intégralité de la philosophie naturelle étaient caduques : Galilée devient rapidement célèbre dans toute l’Europe. Source: « Encyclopædia Universalis» 

Galilée publie, à Venise un livre de quelques feuilles "Le messager céleste" (Sidereus nuncius) qui va faire beaucoup de bruit

 

1619
Le philosophe italien Lucilio Vanini est brûlé vif par l’inquisition. Ses fautes : Il a donné des explications « naturelles»  à des miracles, et émis l’hypothèse que l’homme pourrait descendre des grands singes. Encore plus grave, il aurait nié l’immortalité de l’âme. Source: « Encyclopædia Universalis» 

1633
Procès à Galilée. Pour avoir douté de la théorie géocentrique de Ptolémée, Galileo Galilei est forcé à se rétracter.
L’Église catholique sera très lente à admettre le fait que la Terre tourne bien autour du soleil. Jusqu’en 1757, la Congrégation de l’Index interdira la parution d’ouvrages « traitant du mouvement de la terre» . Les œuvres de Galilée et de Copernic resteront inscrites à l’Index jusqu’en 1835.

1634 – Procès de Loudun
Dix religieuses d’un couvent de Loudun, près de Poitiers sont « possédées» . Le curé est brûlé. Les curieux accourent de tout le pays. Une foule nombreuse suit les exorcistes, le tout se termine en monstrueux défoulement collectif. Sources: « Encyclopædia Universalis» , Arte/France 5 « A l’école du diable»  du 27/10/2002.

1618 à 1648
Guerre des 30 ans. Les très catholiques souverains Habsbourg forcent à la conversion leurs sujets protestants de Bohème, déclenchant la plus grande guerre que le continent européen ait connue jusqu’alors. La population de l’Allemagne est réduite de moitié. De nombreuses villes sont dévastées. Des épidémies de peste dévastent toute l’Europe centrale, de la Lombardie à la Prusse.
I l s’agit bien d’une guerre de religion, même si les Églises ont par la suite essayé de faire croire qu’il s’agissait d’un conflit politique. Source: Arnold Toynbee « La grande histoire de l’humanité» 

1650
L’archevêque d’Irlande James Ussher utilise la Bible pour calculer l’âge de la terre : Celle-ci a été créée le dimanche 23 octobre de l’an 4004 avant Jésus-Christ (à 21h). Source: « Encyclopædia Universalis» 

1685
Le Code noir légalise la sous humanité des noirs.

1722
Quand le navigateur hollandais Jacob Rogeveen découvre l’île de Pâques, celle-ci ne possède plus qu’une végétation rase. Pas un arbre à l’horizon. Seuls, 400 habitants y vivent, misérablement, se nourrissant de légumes et poulets. Sans arbre, donc sans bois ni embarcations, ils ne peuvent aller pécher dans l’océan alentour, pourtant riche en poissons de toutes sortes. Divisés en onze clans fortement hiérarchisés, chacun dotés d’un chef, ils se disputent un territoire d’environ 20km sur 15. Ils ne répugnent pas à se livrer au cannibalisme. Sur l’île des centaines de statues de pierre fixent le ciel de leurs yeux vides. Pourtant, trois siècles auparavant, l’île de Pâques comptait trente fois plus d’habitants : on estime que leur nombre atteignit les 15000 individus. Couverte d’une haute forêt tropicale, elle abritait une riche faune d’oiseaux terrestres et marins. Les palmiers indigènes offraient aux insulaires leur sève et leurs noix en guise de nourriture, son tronc pour fabriquer de solides embarcations, les fibres de son écorce pour tresser des cordages Ils en usèrent abondamment. Mais ils étaient divisés en groupes rivaux. Sous la conduite de leurs chefs et de leurs prêtres, ces groupes érigèrent partout leurs statues géantes, symboles de supériorité. Pour acheminer ces statues depuis les carrières jusqu’aux emplacements adéquats, il fallait beaucoup de troncs et de cordages. La compétition battit son plein jusqu’au jour ou l’île se retrouva sans palmiers. Les sols devinrent vulnérables à l’érosion, les récoltes diminuèrent. Les oiseaux terrestres furent les premiers à subir une extinction totale. Puis ce fut le tour de la population humaine… Source: Canard Enchainé du 4 janvier 2006

1725
Le curé Meslier rédige son fameux « Testament»  où il démasque la religion pour révéler ce qu’elle est: un instrument de domination

1er novembre 1755
A Lisbonne, tous les fidèles sont rassemblés dans la cathédrale pour la célébration de la Toussaint. Un tremblement de terre se produit, la cathédrale et une partie de la ville sont détruites : entre 50 000 et 100 000 morts.

1774
Publication de l’étude de Hermann Samuel Reimarus qui distingue le Jésus historique de celui des évangiles et affirme, que Jésus n’a accomplit aucun miracle, n’a pas été ressuscité (son corps a été dérobé). C’est la première fois que le dogme est vraiment remis en question. Bahrdt, Strauss, Renan, Schweitzer… continueront. Source: « Encyclopædia Universalis» 

1777
Voltaire, dans »  la Bible enfin expliquée»  voit dans Jésus un vaniteux imposteur. Source:http://gallica.bnf.fr/scripts/ConsultationTout.exe?O=89878&T=2

1780
Buffon, scientifique, calcule l’âge de la Terre : 75 000 ans (chiffre officiel. Dans ses manuscrits, il parle de trois millions d’années) : Il s’attire les foudres de l’Église Source: « Encyclopædia Universalis» 

1789
En France, la révolution qui va engendrer la République laïque marque un tournant sanglant dans l’histoire : Le début du déclin de la religion et du catholicisme, l’essor des sciences et l’amélioration des conditions de vie du peuple.

1789
Le pape Pie VI parle de : « La notion monstrueuse des droits de l’homme» 

1790
Les éditeurs anglais de Thomas Paine, qui doute de la véracité historique de la Bible , sont emprisonnés

1791
Le pape Pie VI publie « Quod Aliquantum dans lequel il condamne la Constitution civile et les droits de l’homme. Source: « Encyclopædia Universalis» 

1793
Kant est professeur de philosophie à Königsberg et « star»  internationale de la philosophie moderne depuis la publication de « Kritik der reinen Vernunft»  publie « Die Religion innerhalb der Grenzen der bloßen Vernunft»  (» La religion dans les limites de la seule raison» ), où il met les doctrines chrétiennes à l’épreuve de la raison et du « kategorische Imperativ»  : Il est assigné à résidence. Source: « Encyclopædia Universalis» 

1826
Le dernier hérétique est brûlé vif par l’inquisition en Espagne. Désormais, l’Église recourra à des moyens plus subtils pour tuer, comme par exemple en interdisant l’assistance aux femmes qui doivent avorter, en sabotant la planification familiale dans les pays pauvres, en interdisant le préservatif comme moyen d’endiguer l’épidémie du SIDA, etc.

1829
Déclaration du pape Léon XIII: « Quiconque procède à la vaccination cesse d’être un fils de Dieu: la variole est un châtiment voulu par Dieu, la vaccination est un défi contre le ciel» . De même, autrefois, lorsque la peste faisait des ravages, l’Église promulguait des édits qui interdisaient la destruction des rats puisqu’ils étaient considérés, en qualité de propagateurs de l’épidémie, comme les réalisateurs de la volonté divine. Source: « Appel aux vivants»  Roger Garaudy {Seuil 1979} p179, « Histoire de la révolution de 1930″ Alphonse Maréchal {Cadot Degorce} p132.

1830
La Vierge apparaît à une bonne sœur du couvent « les filles de la charité»  à Paris. La Vierge exige que soit frappée une médaille à son effigie, ce qui sera fait et la fabrication en série de la médaille miraculeuse améliorera nettement les saintes finances. Une statue de la vierge portant un globe en or et la vente de 10 000 « médailles miraculeuses»  fut une escroquerie qui fit l’objet d’un procès. Source: Encyclopædia Universalis

1832
»  De cette source empoisonnée de l’indifférentisme, découle cette maxime fausse et absurde, ou plutôt ce délire : qu’on doit procurer et garantir à chacun la liberté de conscience ; erreur des plus contagieuses, laquelle aplanit la voie de cette liberté absolue et sans frein des opinions qui, pour la ruine de l’Église et de l’État, va se répandant de toutes parts, et que certains hommes, par un excès d’impudence, ne craignent pas de présenter comme avantageuse à la religion. «  Source: Grégoire XVI, encyclique « Mirari Vos» , 15 août 1832

1835
Un allemand, le professeur David Friedrich Strauss, de l’université de Tübingen, publie « Une vie de Jésus»  dans laquelle il défend la thèse que les miracles des évangiles ne sont qu’affabulations inventées après sa mort. Strauss est destitué de son poste et privé à jamais de sa chaire d’enseignant. « C’est comme si l’étude critique de Jésus et des origines du christianisme ébranlait la totalité de l’édifice de la culture européenne» . Source: Encyclopædia Universalis

1840
Bruno Bauer publie une critique des Évangiles où il dénonce l’historicité de Jésus qui lui vaut sa révocation et l’interdiction d’enseigner. Source: Encyclopædia Universalis

1848
La population de Rome se révolte contre la dictature papale. Le pape Pie IX est chassé. Une république est proclamée et les murs du ghetto de Rome sont abattus. Le Pape est remis au pouvoir en 1849 par les troupes françaises. Les opposants sont fusillés. L’état de l’Église redevient une monarchie absolue dont le souverain est le pape. Source: Encyclopædia Universalis

1850
Aux USA, les sœurs Maggie et Kate Fox s’amusent à faire retentir des bruits étranges dans la maison: elles font claquer une corde au-dessus de la chambre de leurs parents en prétendant que c’était des esprits qui les provoquaient. La région s’enflamme pour cette histoire et bientôt, l’Amérique du Nord tout entière se met à l’écoute des esprits puis à faire tourner les tables. Cette histoire montre bien la soif de surnaturel des humains et qu’il est possible de déclencher un puissant mouvement à partir de rien. Source: « Histoire générale de Dieu»  Gérald Messadié {Rober laffont}

1854
Le dogme de l’Immaculée Conception est proclamé par le pape Pie IX « Nous définissons que la Bienheureuse Vierge Marie a été préservée de toute tache du péché originel… dès le premier instant de sa conception.»  Nota: les représentations de Marie sont inspirées des statues d’Isis, déesse égyptienne de la Lune. Isis est enveloppée d’un manteau bleu constellé d’étoiles et tient serré dans ses bras un enfant emmailloté. L’Ishtar d’Arbèles était célébrée le 15 août; la date a été récupérée par les chrétiens pour la fête de Marie. Source: Encyclopædia Universalis

1858
Bernadette Soubirous, analphabète, voit de nombreuses fois la vierge Marie dans une grotte, à Lourdes. A partir de là, le nombre de pèlerins et de guérisons miraculeuses explose. Le petit village de 5000 habitants, malgré la rareté des miracles, voit passer aujourd’hui plus de 3 millions de pèlerins et de malades par an et a beaucoup amélioré les saintes finances et les autres. Source: Encyclopædia Universalis

1859
Darwin publie, après les travaux de Lamarck, de nombreux voyages et plusieurs années de réflexion, son texte sur l’origine des espèces : C’est le début de l’effondrement de la thèse créationniste encore aujourd’hui mollement défendue, contre les évidences, par l’Église.

Le philosophe danois Sœren Kierkegaard écrit "Le concept de l'angoisse" et le "traité du désespoir"

 

Le philosophe danois Sœren Kierkegaard écrit « Le concept de l’angoisse»  et le « traité du désespoir» . Sources:Encyclopædia Universalis

1860
Les progrès de la médecine remettent en cause l’obscurantisme de l’Eglise catholique: Louis Pasteur démontre l’importance des microbes qui remettent en question les dires de l’Eglise selon lesquels un nourrisson décède car « Dieu l’a voulu» .

1863
Ernest Renan publie « Vie de Jésus»  où il essaie de réhabiliter un Jésus historique tout en déclarant avoir écrit quatre cents pages à partir de matériaux lui permettant à grand peine d’en écrire une! Source: « Jésus en son temps»  « Histoire de l’Église»  Daniel Rops

1864
Le bienheureux Pape Pie IX publie le Syllabus. Ce document est un recensement des « erreurs»  de la pensée moderne :
Le mariage civil, la tolérance en pays catholique de rites d’autres religions, la liberté de religion, le panthéisme, le libéralisme, le socialisme, la rébellion contre un souverain « légitime» , la critique au pouvoir temporel du pape, la possibilité de progresser par la raison, la non-intervention du religieux dans les sciences et la philosophie. En 1870, il fera voter par le concile Vatican I l’infaillibilité du pape avec effet rétroactif, pour s’assurer que ses condamnations ne seront plus remises en question. Source: Encyclopædia Universalis

1872
Georges Smith découvre dans des tablettes rapportées de Ninive « L’épopée de Gilgamesh»  (IIe millénaire avant JC). Et non ! la Bible n’est pas le plus vieux livre du monde, et de loin! La plupart des grands récits de l’Ancien Testament, comme le déluge ou la Genèse , ont été recopiés, dans le détail, de Gilgamesh. Sources: « La plus belle histoire du monde»  Seuil, « L’épopée de Gilgamesh»  Raymond Tournay {Les éditions du Cerf}, Les collections de l’Histoire N°22 janvier mars 2004

1874
Fondation aux USA du mouvement qui allait s’appeler les « Témoins de Jéhovah» , cousins des adventistes qui annonce la fin du monde pour 1914, 1925, 1941, 1969, 1975 (vu les échecs successifs, ils ont mis un bémol depuis…). Source: Encyclopædia Universalis

Fondation aux USA du mouvement qui allait s'appeler les "Témoins de Jéhovah", cousins des adventistes

 

1881
Les Pogroms russes : Excités par des prélats orthodoxes, qui répandent une fausse rumeur comme quoi le Tzar Alexandre II aurait été assassiné par un juif, des foules se rassemblent dans plus de 200 villes russes, et détruisent les biens des juifs. Les Pogroms deviendront communs dans la pieuse Russie tsariste, surtout entre 1900 et 1907. Source: « Lire»  mars 1997

1886
Thérèse de Lisieux depuis son carmel, bâtit en secret une nouvelle voie spirituelle où elle présente un Dieu de tendresse et de liberté. Ces textes, qui effraient l’Église, ne seront publiés intégralement que 60 ans plus tard. Source: Encyclopædia Universalis

1895
Le pape Léon XIII et, après lui le pape Benoît XV ne se gênent pas pour puiser amplement dans les caisses du Vatican pour leurs besoins personnels, à la fin de leurs règnes, les caisses sont quasiment vides. Source: ‘L’expansion»  janvier 2004

1900
Le journal chrétien catholique »  La Croix »  annonce fièrement sur sa couverture être « le journal le plus antisémite de France» …

 

Suite...

Publié dans Religions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article