Les gros mensonges de la Bible (part 4)

Publié le par Nausicaa

Histoire et chronologie de la chrétienté

Après 1900

1901
La police secrète russe diffuse un document, un faux, vraisemblablement écrit par Mathieu Golovinski, « Le Protocole des sages de Sion»  censé être rédigé par les juifs lors du congrès sioniste mondial à Bâle en 1897. C ‘est un plan diabolique élaboré par les juifs pour détruire les civilisations existantes et prendre le pouvoir du monde. Ce document conçu pour renforcer l’antisémitisme fait le tour du monde. Source: Encyclopædia Universalis

1904
Le Père Lagrange écrit « Introduction à l’étude du Nouveau Testament»  où il estime que les Évangiles sont « insuffisants comme documents historiques pour écrire une histoire de Jésus Christ.»  Source: Encyclopædia Universalis

1905
En France : Loi Combes de séparation de l’Église et de l’État. Fondation du journal d’extrême droite nationaliste et antisémite « Action Française» : « La démocratie, c’est la mort»  avec le soutien de l’archevêque de Rennes puis par le pape Pie XII. Source: Encyclopædia Universalis

30 juin 1909
Le pape Pie X affirme le caractère historique des faits relatés par la Genèse !

1914
Publication du livre du psychanalyste Sigmund Freud « Totem et tabou»  « L’avenir d’une illusion»  et de « Moïse et le monothéisme»  : Toutes nos religions ne sont rien d’autres que le lointain aboutissement des rites, cérémonies et sacrifices cultuels par quoi des générations de fils ont tenté de se racheter en adorant l’ancêtre outragé. La religion est une névrose collective de l’humanité. Sources: S. Freud « totem et Tabou» , « L’avenir d’une illusion» , « Moïse et le monothéisme» 

24 juin 1914
L’Église n’accorde plus qu’une « authenticité indirecte»  dans « l’Épître aux Hébreux»  de la Bible. Traduction : Église a été obligée de reconnaître un des faux manifestes de la sainte bible pourtant « directement inspirée par dieu» . Sources: « Jésus anatomie d’un mythe»  P. Boistier

1914
La fin du monde d’après « les témoins de Jéhovah»  qui affirment :» Le royaume établi sur la terre, il n’y aura plus de guerres après 1914″. La fin du monde en 1874, 1914, 1925, 1941, 1969, 1975 pour les témoins de Jéhovah (qui, vu les échecs successifs, ont mis un bémol depuis…)

 

1917
Apparition de la vierge de Fatima à trois bergers illettrés au Portugal… qui engendrera, avec la complicité du dictateur Salazar, un « Lourdes bis»  (Une fois de plus, dictature et religion font bon ménage). Pourtant le seul miracle est celui que Jean-Paul II a revendiqué dans un discours: La Vierge a arrêté la balle qui a failli lui coûter la vie lors de l’attentat de 1981! Le fameux troisième et grand secret a été révélé par un porte-parole du Vatican en 1995: « Une troisième et terrible guerre mondiale devrait éclater avant la fin du XXe siècle et en une heure des millions de gens mourront» . Aujourd’hui, toujours rien. Caramba! Encore raté!

1918
Début de la guerre civile catholiques / protestants en Irlande. Aujourd’hui le problème n’est toujours pas réglé…

1925
Pie XI: »  Aux États, la célébration annuelle de cette fête [du Christ-Roi] rappellera que les magistrats et les gouvernants sont tenus, tout comme les citoyens, de rendre au Christ un culte public et de lui obéir (…) Car sa royauté exige que l’État tout entier se règle sur les commandements de Dieu et les principes chrétiens aussi bien dans la législation que dans la façon de rendre la justice et que dans la formation de la jeunesse à une doctrine saine et à une bonne discipline des mœurs. «  Source: Pie XI, pape, Encyclique « Quas Primas» , in fine. Cité dans « Itinéraires»  n°233, p.39

1925
Le professeur Louis Rougier écrit: »  Les Évangiles sont rédigés pour l’endoctrinement des néophytes, la réfutation des hérétiques, la confusion des juifs endurcis, les besoins de la liturgie « .

1918
Le parti pris pour les dictatures : L’Église soutient activement la montée des totalitarismes en Europe, puis défend leurs crimes dans plusieurs cas, et refuse de les dénoncer dans d’autres.
En Autriche, le soutien de l’Église catholique pour l’Austro fascisme est total.
En Italie, le Vatican signe avec le régime fasciste un concordat, qui fait du catholicisme la religion d’état.

1929 Mussolini ayant signé le concordat dit « Patti Lateranensi» , il est qualifié par le pape d’homme de la providence (» Uomo della provvidenza» ). Le traité reconnaît le Saint-Siège comme un état souverain, est exempté de l’impôt, des droits de douane, bénéficie de l’immunité diplomatique et l’Italie verse l’équivalent de 1 milliard de $ environ! Pour gérer tout cet argent, le Vatican va employé un laïc: Nogara, qui, en quelques années va décupler la fortune du Vatican. Ce sera aussi le début de l’intérêt du Vatican pour les « affaires» , souvent douteuses dont l’achat d’usine d’armement, de fabrication de contraceptifs, de trafic d’armes… Source: « Au nom de Dieu»  David Yallop

1930
Turmel (alias Herzog) est excommunié quand il montre une des nombreuses falsifications de la Bible de Jérusalem pour augmenter le nombre de prophéties réalisées: dans Isaie 7,14, « la jeune femme»  a été remplacée par « la vierge» . Ce qui montre au passage que l’évangile de Matthieu a été rédigé très tardivement, par un non-juif qui n’avait pas accès aux textes hébreux. Source: la Bible Segond 1910, La Bible d’André Chouraqui

1934
Le linceul de Cadouin (près de Périgueux) rapporté d’Antioche par les croisés en 1115 est mis à l’abri dans une église près de Cadouin. Après moultes péripéties, au XVe siècle, les autorités religieuses viennent rendre hommage à ce linceul qui avait enveloppé la tête du Christ. St Bernard, St Louis et 14 papes en ont parlé, 2000 miracles et 60 morts ressuscités! les pèlerins affluent par dizaines de milliers. Un des plus hauts lieux de pèlerinage français. Un jour de 1934, un expert, le directeur du musée copte du Caire, s’aperçut que les ornementations dans la trame du linceul était en réalité une écriture qui s’avérera être de l’arabe coufique et situait donc le linceul au début du 11e siècle. Les inscriptions invoquaient Allah et disaient que le tissu avait été tissé pour le vizir el Afdal, calife du Caire de 1090 à 1101 qui combattit les croisés à Antioche! La farce est finie! Catastrophe et fin de l’histoire du linceul de Cadouin ! Sources: « Le pèlerinage du Saint-suaire de Cadouin»  Professeur Marc Agostino Patrice Bourgeix, « L’Humanité»  20 avril 1998, « Jésus?»  Michel Gozard

Le linceul de Cadouin (près de Périgueux) rapporté d'Antioche par les croisés en 1115 est mis à l'abri dans une église près de Cadouin.Le pèlerinage du Saint-suaire de Cadouin

 

 

1933
« Le 12 avril 1933, quelques semaines seulement après l’arrivée de Hitler à la chancellerie, une philosophe catholique allemande d’origine juive, Edith Stein, ose écrire à Rome pour demander au pape Pie XI et à son secrétaire d’état, le cardinal Pacelli, ancien nonce en Allemagne et futur Pie XII, de ne plus se taire et de dénoncer les premières persécutions contre les juifs. Comment expliquer qu’Église catholique resta si longtemps sourde à une lettre aussi prophétique et mit soixante-dix ans avant de la sortir de ses archives ? Edith Stein sera gazée et déportée à Auschwitz en 1942.»  Sources: « Le Monde»  28 février 2003.


Janvier 1933 En Allemagne, le Zentrum, parti catholique, dont le leader est un prélat catholique (Prälat Kaas), vote les pleins pouvoirs à Hitler : Ce dernier peut ainsi atteindre la majorité des 2/3 au Reichstag pour suspendre les droits garantis par la constitution. « Le Mercure de France du 15 janvier 1934 a montré – et personne ne l’a contredit – que c’était Pie XI qui « avait fait»  Hitler.
Hitler, pragmatique, se proclame catholique dans « Mein Kampf» , l’ouvrage où il annonce son programme politique. Il y affirme aussi qu’il est convaincu qu’il est un « instrument de Dieu» . Hitler fait inscrire sur le ceinturon de chaque soldat allemand « Gott mit uns»  Dieu avec nous. Les élèves des écoles allemandes doivent commencer la journée par une prière pour Jésus. L’Église catholique ne mettra jamais « Mein Kampf»  à l’Index. L’Eglise catholique approuve le réarmement de l’Allemagne, elle est muette à propos du boycott des commerçants juifs, de la proclamation des lois raciales de Nuremberg en 1935 et la nuit de cristal en 1938. L ‘Eglise catholique fournit aux nazis son fichier d’archives généalogiques ce qui leurs permet en défalquant les chrétiens, d’identifier les juifs. Sources: « Traité d’athéologie»  Michel Onfray, « Mein Kampf»  Adolf Hitler


1938, les SS et SA organisent la « Nuit de Cristal»  : Déguisés en civils, les miliciens nazis attaquent synagogues et magasins appartenant à des juifs. La population allemande est à la fois horrifiée et terrifiée. L’évêque de Freiburg, Monseigneur Gröber, déclare alors, en réponse à des questions sur les lois raciales et les pogroms de la « Nuit de cristal»  : « On ne peut refuser à quiconque le droit de sauvegarder la pureté de sa race et d’élaborer les mesures nécessaires à cette fin
En Espagne, la république est établie en avril 1931. Tout de suite, l’Église catholique déclare la guerre à la démocratie : Le 7 mai 1931, l ‘archevêque de Toledo, le Cardinal Pedro Segura publie une pastorale invitant les fidèles à prendre les armes contre la république. En 1935, un quarteron de généraux conservateurs tente un coup d’état militaire, qui échoue et dégénère en guerre civile. L’Église soutient la rébellion, prêtres et évêques bénissent les canons des insurgés dirigés par Franco. La guerre fait plus d’un million de morts, et Franco fait fusiller au moins 200 000 prisonniers pendant la guerre, et 200 000 après. L’Église soutient la guerre et les exécutions. A quelques mois du début du conflit, l’aviation allemande et nationaliste détruit Guernica. Face à ce massacre, certains catholiques commencent à douter de la sainteté de la cause nationaliste. L’Église vient au secours de Franco : Elle justifie encore une fois la guerre, la hiérarchie catholique prend position officiellement pour les exécutions de prisonniers : Une lettre, signée par deux cardinaux, six archevêques, 35 évêques et 5 vicaires généraux (la quasi-totalité de l’épiscopat espagnol), est adressée « à tous les évêques du monde» . Elle définit la guerre civile comme étant une croisade et un plébiscite armé. Les signataires se réjouissent des exécutions de prisonniers car au moment de l’exécution, l’exécuté se réconcilie avec Dieu. Mgr Diaz Gomara évêque de Carthagène:»  Bénis soient les canons si, dans les brèches qu’ils ouvrent, fleurit l’Évangile « 
Dans le monde entier, l’Église catholique se mobilise pour soutenir Franco contre la république.
En France, l’Église déclare dès 1940 que « Pétain, c’est la France « .
Au cours de la 2e guerre mondiale, le Vatican est au courant des exterminations de juifs par les nazis. On saura, après la guerre, que le pape pie XII a hésité à lancer un appel public, à plusieurs reprises, mais s’est finalement abstenu de le faire. En décembre 2002, la prestigieuse revue bimensuelle des jésuites italiens contrôlée par le Vatican Civiltà cattolica écrit ainsi « Pie XII n’a pas eu, probablement, une trempe de prophète»  et reconnaît ainsi, tardivement, le silence du Vatican.
Le Pape prend ouvertement parti pour l’occupant, contre les résistants : Le 12 mars 1944, pendant la fête de son ascension sur le trône, il lance un appel contre l’insurrection populaire contre l’occupant.
Les Églises protestantes européennes ne se comportent guère mieux que l’Église catholique face à la persécution des juifs par les nazis. Sources: M. Aarons, J. Loftus « Des nazis au Vatican»  Olivier Orban 1992, A . Lacroix-Riz « Le Vatican, l’Europe et le Reich»  A. Colin 1996, France5 (Arte), « Civiltà cattolica»  20 décembre 2002, « Le Nouvel Observateur»  22 décembre 2002, « Traité d’athéologie»  Michel Onfray

1939
Le journal »  La Croix »  publie un article de l’abbé Thellier: « des milliers et des milliers de combattants succombent (…) Si douloureux que soit leur trépas, il leur apporte, par la miséricorde divine, un bien supérieur à la vie. (…) Sans la guerre, beaucoup de nos morts auraient mené une existence moralement insignifiante, religieusement presque nulle, destinée à s’achever dans une fin médiocre, peut-être mauvaise, qui les eût menés à un avenir douteux.»  Source: »  La Croix « 

1939 Le pape Pie XI, très controversé meurt la veille de prononcer un discours virulent contre les régimes totalitaires (de mort naturelle ? empoisonné ?). Eugenio Pacelli est élu pape et prend le nom de Pie XII. Il félicite Franco pour la «victoire catholique» remportée en Espagne.

1940 Célèbre déclaration de Mgr Gerlier, Primat des Gaules: « Pétain, c’est la France et la France , c’est Pétain» 

1941
Les nazis brûlent 1600 juifs dans une grange en Pologne. C’est du moins la version officielle, dans la réalité, les villageois catholiques et antisémites, encouragés par l’Église ont participé au massacre. Petit à petit, la vérité s’est ébruitée et a obligé l’Église à faire acte de repentance le 27 mai 2001 pour espérer éteindre l’affaire.

1941
Krunoslav Draganovitch, prêtre franciscain était aussi oustachi (les SS croates), il a participé à l’extermination d’orthodoxes réfractaires, puis a organisé pour le Vatican une filière d’exfiltration de criminels de guerre et de nazis vers l’Amérique du Sud. Son chef Ante Pavelic, recherché par toutes les polices est protégé par le Vatican. Il est embauché par les américains sous le nom de « Dynamo»  qui sont intéressés par son efficacité pour combattre le communisme. On le soupçonne d’être un agent double. Source: « Nouvel Obs» 11 juillet 2002

1944
Deux juifs hongrois évadés du camp d’Auschwitz (R. Vraba et A. Bestic) font parvenir au Vatican, via le Nonce apostolique de Slovaquie, un rapport détaillé sur la situation dans le camp. Le rapport sera enterré…

1945
Le camp d’Auschwitz est libéré et la population occidentale commence à saisir l’ampleur du génocide. Quelle est la réaction de l’Eglise catholique au sujet des charniers, des chambres à gaz et des camps d’extermination? Aucune, elle organise avec le cardinal Bertram une messe de Requiem à la mémoire d’Adolf Hitler. Source: « Traité d’athéologie»  Michel Onfray

1945
Le Vatican met en place une filière pour exfiltrer d’Europe les nazis compromis (essentiellement vers l’Amérique du sud). Eichmann, par exemple. L’Eglise délivre des documents tamponnés avec le visa du Vatican, utilise des monastères pour cacher les fugitifs, nomme dans sa hiérarchie des anciens collaborateurs de Hitler. Source: « Traité d’athéologie»  Michel Onfray

6 août 1945
Le père catholique Georges Zabelka bénit l’équipage américain du bombardier Enola Gay qui largue une bombe atomique sur Hiroshima: environ cent mille morts, femmes vieillards, enfants et malades. Source: « Traité d’athéologie»  Michel Onfray

1946
Découverte des treize papyrus codices du IVe siècle à Nag-Hammadi en Égypte. Aucune trace de la naissance de la vie de la mort et de la résurrection de Jésus de Nazareth. Source: Encyclopædia Universalis

20 octobre 1946
Un document accablant en provenance du Saint Office et adressé au nonce apostolique à Paris par le pape Pie XII indique l’attitude à tenir vis-à-vis des enfants juifs confiés pour les sauver durant la guerre à des institutions catholiques. Il y est écrit que les enfants seront élevés selon l’éducation chrétienne et qu’une fois baptisé ils ne pourront pas être remis à leurs familles même si les parents les réclament. Encore un élément qui éclaire l’attitude scandaleuse du pape Pie XII à propos de l’extermination des juifs par les nazis… Source: Le Point

1947
Découverte des « manuscrits de la Mer Morte »  à Qumran (Sokoka) dans 11 grottes par un bédouin qui cherchait une cachette pour des marchandises de contrebande. Ces manuscrits contemporains de l’époque de Jésus de Nazareth de la Bible (de 250 av JC à 68 après JC, bien après la supposée mort du Christ) ont été écrits par des membres de la communauté des Qumraniens/Esséniens. Ils traitent de religion, de justice, des psaumes, de récits de guerre. La plupart de ces manuscrits sont entreposés par les catholiques au musée biblique à Jérusalem (aujourd’hui musée Rokfeller). Dans les exemplaires transmis aux historiens, on trouve des passages de l’Ancien Testament. Aucune trace des Évangiles, aucune mention des apôtres, de Jésus ou de sa résurrection ! Rien ! L’Église a été très longue à montrer les manuscrits. 54 ans après la découverte des manuscrits, l’intégralité, en 39 volumes a été publiée: certains manuscrits sont gênants: ils montrent que l’histoire de JC a été inspirée, entre autre du messie Ménahem, rejeté par les pharisiens, et mis à mort par les romains en -4 AV JC puis aurait été considéré comme ressuscité par ses disciples. Source www.bible.chez-alice.fr: « L’Autre Messie» , Israël Knohl Directeur du département biblique à l’Université hébraïque de Jérusalem: (Albin Michel). « Il met notamment en évidence, pour la première fois, des correspondances extrêmement troublantes entre la biographie de Jésus et celle du leader messianique qui l’a précédé d’une génération : Ménahem l’Essénien»  et pour cause…
« Le Maître galiléen (…) apparaît aussi, à bien des égards, comme une étonnante réincarnation du Maître de Justice. Comme celui-ci, il prêcha la pénitence, la pauvreté, l’humilité, l’amour du prochain, la chasteté. Comme lui, il fut l’élu et le Messie de Dieu – le messie rédempteur du monde. Comme lui il fut en butte à l’hostilité des prêtres. Comme lui, il fut condamné et supplicié. Comme lui il fonda une Église dont les fidèles attendaient avec ferveur son glorieux retour.»  Dupont-Sommer
4Q525: « Heureux l’homme qui a atteint la sagesse – qui marche dans la loi du très haut – Heureux celui qui dit la vérité avec un cœur pur – et ne calomnie pas avec sa langue… Heureux ceux qui la cherchent [la sagesse] avec des mains pures – et qui ne la recherche pas avec un cœur fourbe…»  recopié presque à l’identique dans Matthieu 5, 3-12.
4Q521 contient la mention d’un messie unique et eschatologique très proche du Jésus-Messie-Christ des premiers chrétiens: « Les cieux et la Terre prêteront l’oreille à son Messie,.. Sur les pauvres, Son Esprit planera et il restaurera les fidèles par Sa puissance… Il libérera les captifs, rendra la vue aux aveugles, redressera les opprimés… Le Seigneur accomplira des prodiges… Il guérira les blessés et ressuscitera les morts ; aux pauvres, il annoncera la bonne nouvelle» 
1Q28a 1QSa introduit le concept de Dieu comme père du messie « Voici la menace des hommes de renom, quand Dieu aura engendré le Messie» 
Les textes les plus primitifs du Nouveau Testament indiquent que Jésus ne devint fils de Dieu qu’après sa résurrection. On fait ensuite remonter cette filiation à son baptême puis finalement à sa conception.
4Q246 renferme l’idée de fils de Dieu, l’un des attributs prépondérants du messie de la théologie chrétienne.
4Q174 montre la filiation avec David du Messie-fils de Dieu.
Le professeur Dupont-Sommer qui le premier, montra les similitudes étonnantes entre l’histoire du Maître de justice ésséniens et Jésus-Christ (postérieur) reçut des menaces et du « caviarder»  sa version: il était en train de mettre au grand jour et auprès du public, sans le vouloir, des éléments montrant que l’histoire de Jésus-Christ avait été créée de toute pièce: « Jésus s’est appliqué à soi-même les mystérieux oracles d’Esaïe relatifs au serviteur de Jahvé, ainsi que l’avait fait avant lui le Maître de Justice; cette commune référence au Serviteur de Jahvé est extrêmement significative: entre les deux prophètes, elle établit une parenté tout à fait particulière et de caractère unique» 
J.M. Allegro, chercheur anglais a avancé que le leader messianique de la secte de Qumran, le Maître de justice a été crucifié et que le récit du Nouveau Testament n’est qu’une version mythique empruntée de seconde main à l’original des manuscrits de la Mer Morte
On pourrait en conclure que les manuscrits ont servi de source d’inspiration aux Évangiles qui leur sont nettement postérieurs. A moins que tous ces textes n’aient puisé leur inspiration à une source commune et antérieure, pas encore découverte, qui serait à l’origine de cette notion de résurrection des morts. La mention de ce même miracle dans les manuscrits et les évangiles prouvent qu’elles proviennent d’un tronc commun.
« La lecture des manuscrits de Qumran sèmera le trouble chez tous ceux à qui les prêtres ou les apologètes chrétiens ont fait croire que les titres de Christ ou de Messie attribués à Jésus ne trouvent aucun antécédent dans la littérature apocalyptique et messianique du judaïsme»  Frank Cross
En 586 av JC, la destruction de Jérusalem et l’incendie du Temple de Salomon met fin à la dynastie des rois David. A partir de là, ‘mashia’ désigne le retour au pouvoir de la lignée de David. Luc et Matthieu font descendre Jésus de David à travers Joseph. Bien que Jésus soit Galiléen, on le fait naître à Jérusalem. Luc et David voulaient donner plus de poids au statut de messie davidique accordé à Jésus.
« Nous devons loyalement reconnaître que nous ne possédons pas encore un fragment de texte de témoins oculaires de Jésus»  Emile Puech, directeur de recherche au CNRS
A long terme, les manuscrits de Qumran montrent que l’histoire de Jésus est le résultat d’une évolution continue midrashique et pourraient bien porter un coup sévère à la chrétienté. … Sources: Herschel Shanks « L’énigme des manuscrits de la Mer Morte « . M. Baigent, R Leigh »  La Bible confisquée, Enquête sur le détournement des manuscrits de la Mer Morte « , Plon 1992, http://perso.wanadoo.fr/jocelyn.bezecourt/conf.html, « Le monde de la Bible »  N°107 novembre décembre 1997, « Le Monde»  25 décembre 2001, « Jésus anatomie d’un mythe»  P. Boistier

1er mai 1947
En Italie, l’assassinat par la mafia de douze paysans qui souhaitaient des réformes agraires marque le début de l’alliance entre l’organisation criminelle et la Démocratie Chrétienne.

1948
Civiltà Catholica : « L’Église catholique, consciente d’être, de par une divine prérogative la seule vraie Église, ne peut prendre en considération que pour elle-même le droit à la liberté, car ce droit ne peut être assuré qu’à la vérité et jamais à l’erreur» 
Le pape déclare que toute personne qui voterait communiste ou qui aiderait ce parti de quelque manière que ce soit, sera automatiquement excommuniée. La mesure divise des familles, provoque des exclusions socialement intolérables pour beaucoup, contraint à la clandestinité nombre de communistes de zones rurales.
Les curés italiens s’empressent de traduire cette décision dans les faits, et appellent leurs ouailles à voter pour le grand parti anticommuniste (DC – Democrazia Cristiana). Le régime DC s’effondrera ensuite dans la corruption généralisée au milieu des années 1990. Source: Encyclopædia Universalis

décembre 1950
Pie XII reconnaît, dans un discours radiodiffusé, que les fouilles effectuées sous les cryptes du Vatican depuis 1940 à la recherche du sépulcre de saint Pierre pour prouver que saint Pierre n’est pas un mythe et renforcer ainsi l’autorité pontificale sont un échec complet. Source: « Jésus anatomie d’un mythe»  P. Boistier

1953
Stanley Miller, un étudiant chercheur américain fabrique la « soupe de la vie» : en soumettant un mélange chimique inerte à des étincelles électriques, il obtient des acides aminés, première pierre pour la fabrication de la vie. Il apporte ainsi de l’eau au moulin des tenants de la génération spontanée»  de la vie sur Terre.

1955
Déclaration du pape Pie XII à un congrès International d’historiens qui s’est tenu à Rome :
« La question de l’existence de Jésus relève de la foi et non de la science !»  Pour une fois, nous sommes d’accord !

1961
Le financier mafieux Michele Sidona chargé du blanchiment des revenus du trafic d’héroïne entre la Sicile et les États-Unis fait entrer dans le capital de sa banque: la Banca Privata Finanziara de Milan le IOR: Institute per le Opere di Religione: la banque du Vatican grâce au futur pape Paul VI. Source: « Au nom de Dieu»  David Yallop

1961
Dernière édition de l’index (Index Additus Librorum Prohibitorum), qui cite comme auteurs dont l’ensemble de l’œuvre est interdite de lecture pour les catholiques, entre autres : Jean-Paul Sartre, Alberto Moravia, André Gide. Ce n’est qu’en 1966 que l’index sera officiellement abrogé par l’Église catholique. Source: Encyclopædia Universalis

3 juin 1963 19h49
Mort du pape Jean XXIII. L’annonce de sa mort parut, par erreur, quelques heures plus tôt dans le quotidien mexicain « El Informador» , publié par la grande loge des francs-maçons de l’ouest du Mexique (l’annonce fut publiée le 3 juin 1963, le pape mourut le 3 juin 1963 à 19h49).

1967
La fin du monde d’après la secte Moon. Secte qui se réclame de la Bible et dont la ressemblance avec l’Église catholique est intéressante. Source: Encyclopædia Universalis

1968
Le pape Paul VI reçoit en audience privée un illustre parrain de la mafia de Chicago: Sam Giancana (instigateur probable de l’assassinat des Kennedy et de Marylin Monroe) qui utilisait des prêtres catholiques pour des transferts de fond internationaux pour blanchir de l’argent via la « Continental Illinois et la Finibank »  et fournir des liquidités au Vatican. Source: « Notre homme à la maison blanche»  Samuel et Chuck Giancana.

1969
L’Académie pontificale archéologique reconnaît que la chaire de Saint-pierre (qui n’a jamais existé) à Rome, est en réalité le trône de l’empereur Charles le Chauve utilisé pour son couronnement en 875.

1970
C’est la première étude sérieuse et exhaustive sur l’existence de Jésus-Christ depuis… Presque 2000 ans ! Le livre de G.A. Wells démarre une polémique qui va s’amplifier aux US, sur Internet avec des gens comme Earl.Doherty.

Juillet 1971
Un lot de plus de 14 millions de $ de faux titres américains fabriqués par la mafia US, commandés par l’évêque Paul Marcinkus et grâce à un banquier homme d’affaires italien, Michele Sindona, sont livrés à la banque du Vatican: Istitu per le Opere di Religione. Ces faux titres étaient un acompte sur un montant total de 950 millions de $, presque 1 milliard de $! Le 25 avril 1973, William Lynch, chef US de la section du crime organisé et du racket et William Aronwald, adjoint au chef des forces d’intervention de New York, sont reçu au Vatican par l’évêque Benelli puis par Marcinkus, avec des hommes du FBI à ce sujet. Source: « Au nom de Dieu»  David Yallop.

1974
Décès du cardinal Daniélou au domicile d’une prostituée noire… L’affaire est étouffée. Source: « Le cardinal et l’hindouiste»  Emmanuelle de Boysson

1974
Une bombe explose pendant une manifestation syndicale à Brescia en Italie: 9 morts. Attentat de l’Italicus Express en Italie qui fait 12 morts. La loge P2 et peut-être le Vatican, étaient impliqués.. Source: http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/rendezvousavecx/

1975
La « dernière»  fin du monde des témoins de Jéhovah ne s’est pas trop mal passée: 1874, 1914, 1925, 1941, 1969, 1975 vu les échecs successifs, ils ont mis un bémol depuis…

 

1976
Publication de la liste des dignitaires de la loge P2 dirigée par Licio Gelli et qui comprend une centaine d’évêques et de cardinaux du Vatican ( la P 2 est liée à la CIA , la Cosa Nostra , à l’extrême droite et à la Mafia via la Banco Ambrosiano ) : Scandale et chasse aux sorcières au Vatican.
L’assassinat du magistrat italien Vittorio Occorsio stoppe une enquête sur les relations entre un mouvement néofasciste et P2. Assassinat du prince de Broglie (avec la bénédiction du gouvernement français), le prince, qui dirigeait la société luxembourgeoise Sodetex SA (filiale de Matesa, instrument de l’Opus Dei Espagnol) est mouillé dans l’Opus Dei, la Mafia et des politiciens français et espagnols. En 1981, le juge Michel qui enquêtait sur cette affaire est assassiné. Sources: « L’Opus Dei Enquête sur une église au coeur de l’Eglise»  Bénédicte et Patrice des Mazery, « Un crime sous Giscard, l’affaire de Broglie, l’Opus dei et la Matesa »  Jesus Ynfante, http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/rendezvousavecx/, « Au nom de Dieu»  David Yallop

6 août 1978
Le Pape Paul VI meurt. Un pape médiocre et indécis que les mémoires oublieront vite.

26 août 1978
A la faveur de tractations, d’alliances et guerre des clans, un obscur cardinal Luciani, est élu pape. Pour une fois le nouveau pape Jean-Paul 1er est honnête! Il a 65 ans, en très bonne santé et semble décidé à mettre de l’ordre dans la maison. Il souhaite une Eglise pauvre pour les pauvres. Vaste programme! Sitôt élu, il se met au travail. Le petit cardinal effacé se révèle rapidement un pape efficace qui souhaite au plus vite nettoyer les écuries d’Augias du Vatican. En fouillant, le pape tombe rapidement sur les magouilles financières de Marcinkus, de Sindona et de Calvi: évasion fiscale, mouvement illégal d’actions, escroqueries diverses. Le pape acquiert rapidement la conviction qu’il faut remplacer Marcinkus, l’évêque véreux, Cody, le cardinal de Chicago, se débarrasser des financiers pourris et couper les ponts avec les nombreuses banques possédées par le Vatican ou dont il est actionnaire. Puis le pape découvre la fameuse liste P2 et se rend compte que l’état italien tout entier mais surtout le Vatican est infiltré par les maçons de la P 2. Le pape se résout alors d’écarter tous les membres du Vatican affiliés à la P 2. Cela fait beaucoup de monde! Un peu partout, dans différents pays, en découvrant le caractère inflexible du pape et sa détermination, de nombreuses personnes prennent peur. Se le pape applique son programme, les Marcinkus, Cody, Calvi, Sindonna, Gelli et consorts vont passer du statut de richissimes hommes d’affaires à celui de détenus, et pour longtemps. Source: « Au nom de Dieu»  David Yallop

29 septembre 1978
Une ou plusieurs personnes menacées par les fermes résolutions du nouveau pape prennent une décision: il n’existe qu’une solution pour résoudre le problème: se débarrasser du pape, en douceur si possible. Avec l’appui de Gelli, le grand-maître de la P 2, ils mettent leur plan à exécution: l’accès, pour ces gens-là, au Vatican est aisé et l’argent ne manque pas. Une petite main introduit une importante dose de Digitaline dans le médicament que le pape prend tous les soirs pour augmenter sa tension un peu faible. Après dîner, le pape se couche avec, en mains, les documents sur les nouveaux changements qu’il voulait opérer (Certaines nominations à la Curie romaine et dans l’épiscopat italien) et la fameuse liste P2. Vers 23h, le poison fait effet, le pape ne se sent pas bien, pris de nausée, il se lève et vomit dans les toilettes en maculant ses chaussures. Il sonne, sans résultat. Il se recouche, reprends les documents, tombe inconscient puis finit par mourir vers 2h du matin. A 4h30, la sœur Vicenza le découvre. Le secrétaire d’état Villot est prévenu. Villot rentre dans la chambre, constate le décès, récupère la fiole de médicament, les documents que le pape avait dans les mains, ses chaussures et ses lunettes maculées ainsi que le testament. On ne reverra jamais ces objets. Les employés des pompes funèbres sont prévenus pour un embaumement urgent. A 7h, Dans la cour du Vatican, un garde croise Marcinkus qui habite hors du Vatican et a la réputation de se lever tard. A 7h30 Villot annonce officiellement la nouvelle. A partir de là, le Vatican déverse des tombereaux de mensonges pour masquer la vérité: Le pape avait une santé précaire, on ne peut pas faire d’autopsie… Les appartements pontificaux sont méticuleusement nettoyés et tous les objets personnels du pape disparaissent. On se dépêche d’embaumer le défunt avec interdiction de prélever quoi que ce soit: la moindre goutte de sang ou autre chose sur le cadavre. Tous les partisans du pape réalisent que tous les projets qui allaient se concrétiser tombent à l’eau. Pour faire taire les questions et les rumeurs d’assassinat qui comment à courir, le Vatican organise en toute urgence un conclave pour élire un nouveau pape et faire une diversion pour les media qui répètent en boucle les mensonges du Vatican. Source: « Au nom de Dieu»  David Yallop

16 octobre 1978
Le cardinal Wojtyla (qui dans sa jeunesse avait travaillé dans une usine chimique I.G. Farben Solvay à Borek Falecki, qui fabriquait le Zyclon B utilisé par les nazis pour exterminer les juifs) est élu pape. C’en est fini du pape honnête! Avec Jean-Paul II, les affaires, magouilles et autres combines vont continuer. Gelli, la P 2, Calvie, Sindonna, Marcinkus, Cody et toutes les autres brebis galeuses sont soulagées: elles n’iront pas en prison et la fête continue… Sources: « Behold a Pale Horse»  William Cooper, « Au nom de Dieu»  David Yallop, Encyclopædia Universalis, « La vie de Jean-Paul II»  Bernstein, Carl et Politi, Marco, Documentations Informations Catholiques Internationales, http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/rendezvousavecx/.

1979
Assassinat du magistrat milanais Emilio Alessandrini, peu de temps après avoir effectué une enquête sur la banque Ambrosiano. Assassinat de Carmine Pecorelli journaliste membre du P2, bavard. Le chef de la mafia de Rome: Giulio Andreotti (appelé par les mafieux « Zi’Giulio » (« Oncle Giulio » ou « u Gobbo » « le Bossu), également ministre, sénateur et chef du gouvernement! ami personnel de Jean-Paul II, figure de la Démocratie Chrétienne (qui s’est effondrée dans la corruption) après avoir été acquitté, est finalement condamné en 2002 à 24 ans de prison pour avoir commandité ce meurtre. Assassinat de Giorgio Ambrosoli à cause de son témoignage contre Sindona (qui blanchissait l’argent de la mafia à travers la banque du Vatican en Suisse) donné au chef de la police de Palerme Boris Giulano assassiné quinze jours après (son successeur Emanuele Basile sera assassiné l’année suivante). Assassinat du magistrat Cesare Terranova. Assassinat du colonel Giuseppe Russo. Assassinat du lieutenant colonel Antonio Varisco qui enquêtait sur la P 2. Sources: Encyclopedia Britannica, tf1 JT 20h 17/11/2002, Le monde 18/11/2002, mensuel « Historia»  N°679 juillet 2003, http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/rendezvousavecx/

1980
Assassinat de Roberto Rossone, président adjoint de la Banco Ambrosiano. Source: http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/rendezvousavecx/

Années 1980
Après une période d’apparente libéralisation, le pape Jean-Paul II arrive à la tête de la plus grande secte du monde et renoue avec les traditions les plus terribles de l’Église. Sa condamnation du préservatif comme moyen d’endiguer la lutte contre le Sida provoque un nombre de morts difficile à estimer. Il pratique une politique active de sabotage des mesures de contrôle des naissances dans le tiers monde : Les conséquences de cette action se mesurent en terme de famine, misère, manque de soins médicaux au niveau des continents les plus pauvres (Amérique du Sud, Afrique).

2 août 1980
Attentat de la gare de Bologne (76 morts). On a condamné des terroriste d’extrême droite mais les services secrets italiens, américains, les brigades rouges, la loge P2 et peut-être le Vatican, étaient impliqués. Une enquête interminable (15 ans) et bâclée malgré l’acharnement des familles des victimes. Source: http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/rendezvousavecx/

1980
La banque du Vatican: IOR (Instituto per l’Opere del Religion) dérape de plus en plus: après avoir participé au financement du coup d’état du général Pinochet, un énorme trafic d’armes pendant la guerre des Malouines, les bénéfices de ses opérations servent à acheter des hommes politiques et des groupes de presse comme Rizzoli plumé par la mafia et propriétaire du « Corriere della serra» . Source: BBC, Vatican , http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/rendezvousavecx/

13 mai 1981
Suite au scandale Ambrosiano (1 milliard de dollars partis en fumée), le pape Jean-Paul II est victime d’un attentat. L’un des deux auteurs (l’autre n’a pas été arrêté), Ali Agça, membre des loups gris (des extrémistes nationalistes turcs contrôlés par la CIA ) avoue avoir été commandité par le KGB via les services secrets roumains et la Stasi. L’histoire ne tient pas vraiment la route. Il est probable que les commanditaires font partie de la loge P2 et vivent à l’intérieur du Vatican: Sources: Roumiana Ougartchinska »  La Vérité sur l’attentat contre Jean-Paul II»  éditeur : Presses de la Renaissance , http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/rendezvousavecx/

1982
Le banquier Roberto Calvi de la Banco Ambrosiano , la banque du Vatican, a été suicidé (étranglé puis pendu) sous le pont des Black Friards à Londres (meurtre rituel: des briques dans lespoches…) (assassinat par le parrain mafieux Pippo Calo)… (Quelques heures auparavant, sa secrétaire Grazziella Corrocher est « suicidée»  en tombant du 4e étage des bureaux de la Banco Ambrosiano ), assassinat de Roberto Rossone directeur général de la Banco Ambrosiano. Guiseppe Dellacha, executive, se tue en tombant d’une fenêtre de la Banca Ambrosiano Milan. Rescandale… Michelle Sidona, financier, grand argentier de la Mafia américaine et sicilienne depuis 1957, qui contrôlait la Finibank propriété du Vatican, est empoisonné en prison à la Strychnine juste avant de comparaître devant les juges. Le général Della Chiesa, le président de la D.C. Aldo Moro sont assassinés. Mgr Marcinkus, banquier du Vatican, est nommé aux USA pour éviter la justice italienne malgré un mandat d’arrêt international. Sources: F. Hacourt « Le Vatican, l’argent et le pouvoir»  Ed EPO 1984, Encyclopedia Britannica, CNN, « La croix»  16 octobre 2003, http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/rendezvousavecx/

1982
Le pape Jean-Paul II déclare que la bombe atomique, dirigée contre le caractère dominateur et agressif de l’idéologie marxiste léniniste permet d’aller vers la paix!

1982
L’Opus Dei, secte catholique fondée par Josemaria Escriva de Balaguer obtient du Vatican le statut unique de prélature personnelle: elle n’a de comptes à rendre qu’au pape. Le Vatican montre ainsi sa reconnaissance d’avoir renfloué sa banque après le scandale de la Banco Ambrosiano qui l’a ruiné. La secte Opus Dei reconnue et soutenue par l’Eglise catholique, pratique l’hypocrisie, la mainmise totale sur ses membres, leurs revenus et leur fortune. L’Opus Dei est mouillé dans pas mal de scandales comme l’assassinat du Prince de Broglie en 1976. Ce changement de statut coïncide avec le début de l’infiltration du Vatican par L’Opus Dei (infiltration qui culminera en 2005 avec l’élection de Joseph Ratzinger comme pape). Source: « L’Opus Dei Enquête sur une église au cœur de l’Eglise»  Bénédicte et Patrice des Mazery

Mars 1986
Le banquier véreux Michel Sindona menace de parler du fond de sa cellule aux Etats-Unis. Un café traité au cyanure le fait taire définitivement. Source: http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/rendezvousavecx/

1986
Sur les bords du lac de Tibériade, on découvre une barque de 2000 ans: c’est celle de Jésus! Du coup les ruines de la maison à coté du lac sont les ruines de la maison de Pierre!

1989
Paul Touvier fasciste, antisémite notoire, criminel contre l’humanité, bourreau des nazis dans la région lyonnaise condamné à mort en 1945, (embauché par le SDECE) est arrêté dans un couvent de Nice : Il vivait dans la clandestinité, protégé par l’Église catholique (l’archevêché de Lyon planquera les archives Touvier à Rome) depuis 1947. Source: « Histoire»  janvier-février 2002, L ‘Express, L’Alsace, Le Monde,» Le Canard Enchaîné»  06/1990

1989
USA: Le « télévangéliste»  protestant Jim Baker, accusé de malversations financières et compromis dans des affaires de mœurs, qui, avec sa femme, avait bâti un véritable empire sur la crédulité publique est jugé et condamné à 45 ans de prison. Source: G. Kepel « La revanche de Dieu» 

1990
« Les musulmans, c’est comme les femmes. Si on est faible avec eux, ils sont forts. Si on est fort avec eux, ils sont faibles»  Abbé Laguérie. A Lyon le Cardinal Decourtray organise deux grandes séances de guérisons miraculeuses rassemblant 25 000 personnes. Six mois plus tard, toujours pas le moindre petit miracle, pas la moindre guérison… Sources : « Le Monde» , 17/08/90, « Le canard Enchaîné»  19 décembre 1990, 22/08/1990

Années 1990 : Guerres de religion en Yougoslavie
La religion sépare Croates et Serbes : Les « Croates»  ont étés christianisés par Rome, et sont catholiques. Les Serbes, qui écrivent le Serbo-croate en caractères cyrilliques, ont étés christianisés par les Byzantins et sont donc orthodoxes. Lorsque Milosevitch, le dictateur serbe, commence à agiter le spectre de la « Grande Serbie» , la Croatie déclare son indépendance. Aussitôt, le Vatican et la RFA (dont le chancelier de l’époque se proclame « überzeugter Katholik»  catholique convaincu) reconnaissent la Croatie catholique comme état indépendant. Le pape multiplie appels, prières et messes pour l’indépendance de la Croatie. La guerre civile est déclenchée. Source: http://perso.wanadoo.fr/jocelyn.bezecourt/stepinac.html

1991
Eugen Drewermann, prêtre catholique allemand est suspendu de ses fonctions de prêtre et d’enseignant en théologie. Il a écrit « La naissance du fils de Dieu ne se situe pas au niveau de l’histoire, elle se situe au niveau d’une réalité que seules les images du mythe sont capables de décrire. Mais il convient alors de lire symboliquement l’histoire de la naissance de Jésus à Bethléem» . Drewermann considère la naissance de Jésus et la virginité de Marie comme des mythes symboliques. Si on prend le récit de la genèse au pied de la lettre, on entre dans une série de difficultés insurmontables. Source: Luc Ferry « L’homme-dieu ou le sens de la vie» 

1992
Le Cardinal Maurice Otunga, archevêque de Nairobi brûle des préservatifs sur la place publique. Le juge Giovanni Falcone est assassiné, son successeur le juge Paolo Borsellino est assassiné. Giulo Andreotti, sept fois président du conseil, sénateur à vie, intime des hiérarchies vaticanes, ami personnel de Jean-Paul II, appelé « le cardinal»  est mis en cause par les repentis mafieux dans les affaires Sindona, Calvi, Dalla Chiesa, Pecorelli et Aldo Moro, il serait le patron de la mafia à Rome: ouverture d’une enquête. Il sera acquitté en 1999 puis condamné à 20 ans de prison en 2002 mais ne purgera pas sa peine. Silvio Berlusconi travaille main dans la main avec la mafia et le Vatican via par exemple Silvio Carboni, ex homme de confiance de Roberto Calvi (banquier du Vatican, de la loge P2 et de la mafia), ou de Pipo Calo trésorier de la mafia.

Mai 1992
Béatification de Mgr Escriver de Balaguer, (Canonisé en 2002) fondateur de l’Opus Dei : Société religieuse de plus de 70 000 membres impliqués dans la vie économique, politique et dans l’enseignement, mêlée à des affaires et à la Mafia , elle cultive le goût du secret. Source: Encyclopædia Universalis

1993
Parution de l’encyclique papale « Splendor Veritatis» , un intéressant monument d’hypocrisie d’ailleurs très critiqué au sein même de l’Église catholique. (En vente dans toutes les bonnes librairies)

22 décembre 1993
Le pape Jean Paul II reconnaît que le 25 décembre est une fête païenne. Il déclare : « Chez les païens de l’Antiquité, on célébrait l’anniversaire du soleil invincible, ce jour-là afin qu’il coïncide avec le solstice d’hiver. Il a semblé logique et naturel pour les chrétiens de remplacer cette fête par celle du seul Soleil véritable : Jésus-Christ « . Source: »  La Repubblica « 

1994
La banque du Vatican: IOR (Instituto per l’Opere del Religion, utilisée aussi par la CIA ) dérape de nouveau: elle est compromise dans le scandale Enimont où l’IOR a servi de relais à un pot de vin de 93 milliards de lires payé aux partis politiques italiens pour s’assurer la mainmise sur la chimie italienne. La banque du Vatican est aussi impliquée dans un trafic d’armes au profit d’une famille mafieuse de Catane et dans une tentative de détournement informatique de subventions européennes.

1994 – Sexe, mensonges et répression
L’Église catholique oblige ses prêtres à renoncer à toute vie sexuelle au moment de leur ordination. Et, de tout temps, elle entretient des monastères de femmes, où vivent des nonnes qui se déclarent « épouses du Christ» . Les contacts entre prêtres et religieuses sont inévitables : Confessions… De cette situation explosive naissent inévitablement des problèmes. En 1994 : Une religieuse, qui est aussi médecin, sœur Maura O’Donohue, chargée de la coordination de la campagne contre le SIDA, remet un rapport qui recense des cas d’abus sexuels et de viols répétés de la part de prêtres sur des religieuses dans pas moins de 23 pays.
L’Église garde le rapport dans le plus grand secret, et une partie de son contenu ne sera révélé au public qu’en mars 2001 par un journal catholique américain, le « National Catholic Reporter» .
François de Grossouvres (alias Monsieur Leduc), ancien conseiller de Mitterrand, mouillé dans les affaires africaines, la loge P2 (Licio Gelli) et la Mafia , sait beaucoup de choses : Il est suicidé d’une balle dans la tête, dans son bureau de l’Élysée, le 7 avril (assis sur son fauteuil, une épaule luxée). Pas d’enquête, permis d’inhumer. (Son gendre sera suicidé d’une balle dans la tête en 1997). Sources: « Le Point»  05/04/02, « The National Catholic Reporter»  16 mars 2000, « L’Express» , 7/06/2001, « Golias»  juin 2001

1994 – Assistance aux génocidaires du Rwanda
On estime à 800 000 le nombre de Tutsi et Hutus modérés massacrés par les partisans du parti Hutu Power dès avril 1994. Certains religieux participent aux massacres. En juillet, les troupes du FRP Front Populaire pour le Rwanda (Tutsi) entrent à Kigali et mettent fin au massacre. Les génocidaires fuient en masse vers les pays voisins.
L’Église catholique met en place un vaste réseau pour permettre à ses membres qui ont participé au génocide de retrouver des cieux plus cléments et d’échapper à la justice internationale. L’affaire ne deviendra publique qu’en avril 2001, lorsque l’Europe, stupéfiée, découvre sur ses écrans de télévision deux religieuses Rwandaises accusées de participation à un génocide devant un tribunal belge. Sœur Gertrude (Consolata Mukangango) et sœur Kisito (Julienne Mukabutera) étaient en avril 1994 respectivement Mère supérieure et Intendante lorsque des centaines de réfugiés sont massacrés et en partie brûlés vifs. Les deux sœurs ont livré les réfugiés cachés dans leur couvent de Sovu, et apporté elles-mêmes des bidons d’essence puis enflammé le hangar plein de réfugiés. L’institution catholique a aussi procédé à l’achat et à l’acheminement de machettes, à la localisation des victimes. à travers l’association humanitaire chrétienne « Caritas internationalis» . Dès août 1994, l ‘Église catholique donne refuge aux deux sœurs dans un couvent au Sud de la Belgique. Le public européen découvre avec stupéfaction que le cas des deux sœurs n’est pas isolé. En Belgique, mais aussi dans d’autres pays européens, l’on trouve maints prêtres et religieux accusés de participation au génocide qui coulent des jours paisibles loin des tribunaux Rwandais et internationaux, grâce à l’aide de l’Église catholique. Par exemple, l’abbé Emmanuel Rukondo, prêtre officiant (2002) dans la paisible paroisse de Granges-Canal à Genève, l’abbé Martin Kabalira qui officie aujourd’hui (2002) à Saint-Béa près de Luchon (Haute-Garonne). Sources: « Le Point»  20 Avril 2001, « Traité d’athéologie»  Michel Onfray, « L’Eglise et le génocide au Rwanda»  Jean Damascène Bizimana

1995
Les astronomes détectent, pour la première fois, une planète en dehors du système solaire. Se pourrait-il qu’il y ait de la vie ou de l’intelligence ailleurs dans l’Univers ? Les scientifiques pensent que c’est hautement probable. On découvre aussi en Éthiopie un ancêtre commun vieux de quatre millions d’années à l’homme et au singe.
Le cardinal Ricardo Maria Carles Gordo, archevêque de Barcelone, est impliqué dans un trafic d’armes, de pierres précieuses et de cocaïne via la Mafia italienne. (En 1996, la justice italienne lance un mandat d’arrêt international contre le cardinal, le parquet le considère comme le principal chef de la Camorra : la mafia napolitaine!)

1996
Le Pape reconnaît que la théorie de l’évolution est « plus qu’une simple hypothèse»  dans un message écrit envoyé à une réunion de l’Académie Pontificale des Sciences: « Aujourd’hui, près d’un demi-siècle après la parution de l’Encyclique, de nouvelles connaissances conduisent à reconnaître dans la théorie de l’évolution plus qu’une hypothèse. Il est en effet remarquable que cette théorie se soit progressivement imposée à l’esprit des chercheurs, à la suite d’une série de découvertes faites dans diverses disciplines du savoir. La convergence, nullement recherchée ou provoquée, des résultats de travaux menés indépendamment les uns des autres, constitue par elle-même un argument significatif en faveur de cette théorie. Jean-Paul II»  Source: http://www.1000questions.net/fr/evolution/academie.html
Le pape fête l’anniversaire du baptême de Clovis en 496 considéré comme le baptême de la France. Encore un mensonge historique: les historiens hésitent entre 498 et 499 pour la date du baptême, en tout cas, ils excluent 496. Église catholique a, une fois de plus, tordu le cou à l’histoire pour l’adapter à l’emploi du temps de JPII. Source : « L’Évènement du jeudi»  22 août 1996.
Jean-Marie Untaoni Compaoré, archevêque de Ougadougou au Burkina-Faso lance un slogan : « Pour combattre le sida, luttons d’abord contre le préservatif car celui-ci empêche d’avoir une conception globale de la relation sexuelle comme signe d’amour et de vie» . Sources: http://perso.wanadoo.fr/jocelyn.bezecourt/darwin.html Documentations Informations Catholiques Internationales.

1997
Lecture d’une « déclaration de repentance»  par la Conférence Épiscopale de France à Drancy le 30.09.1997, concernant l’attitude de l’Église catholique française sous Vichy, son « silence»  sur les déportations de juifs, et l’antisémitisme qui a trop longtemps imprégné son enseignement (» la perfidie des juifs, le peuple déicide» ). Sources: « Le Monde»  01/10/97, Documentations Informations Catholiques Internationales.

1998
Assassinat du maître des cérémonies du pape au Vatican.

4 mai 1998
Le chef de la garde suisse du Vatican, Alois Estermann , son épouse Gladys et un vice-caporal Cédric Tornay sont retrouvés morts par balles au Vatican à quelques dizaines de mètres de la chambre du pape. Rapidement, avant la fin de l’enquête, le Vatican annonce que Cédric a tué son patron et sa femme par jalousie puis s’est suicidé. Autopsie bâclée, pas d’enquête, des douilles ont disparu, incohérence entre l’arme et la blessure. Le Vatican exhibe une lettre de Cédric expliquant son geste: un faux manifeste. Dans les jours qui suivent, les 2/3 des sous-officiers de la garde suisse démissionnent sans vouloir donner de motif. Alois Estermann avait la confiance du pape et savait beaucoup de choses. Il était aussi membre de l’Opus Dei et agent de la Stasi : les services secrets de la RDA. Il a joué un rôle dans l’attentat contre le pape en 1981. Il craignait pour sa vie. Sa femme était peut-être un agent de la CIA. Sources : « L’Expres

Publié dans Religions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lama 07/06/2010 17:16


une religion qui est contre les sacrifices humains ? tu confond un peu tout surtout dans ton article que je trouve parfaitement douteux tant que tu n'aura pas d'expérience spirituelle tu ne
comprendra aucune religion
t'acharnes pas tu perds ton temps...


Nausicaa 12/08/2010 00:05



Je laisse ce commentaire en l'état, histoire de montrer à quel point les gens peuvent être obtus et prétentieux...


D'une, je n'ai pas écrit cet article je l'ai copié du lien que j'ai mis sur la partie 1 et la partie 5 du sujet, si vous aviez pris la peine de les lire. De deux, je ne dis pas que je suis
parfaitement d'accord avec tout ce qui est écrit mais cela donne à réfléchir, c'est pour cela que j'ai recopier ce sujet. De trois, qui êtes vous pour juger du niveau de spiritualité des gens ou
de leurs expériences spirituelles? Au vu de votre commentaire; je pourrais vous retourner ce même jugement...


Merci néanmoins d'avoir visité et trouvé un intérêt, aussi infime soit il à mon blog.



question 21/11/2009 17:14


etes vous simplement sioniste ?


Nausicaa 23/11/2009 14:50



Bonjour,


"Le sionisme est une idéologie politique nationaliste prônant l'existence d'un centre spirituel, territorial ou étatique peuplé par les Juifs, en général en Palestine. Sur un plan idéologique et institutionnel, le sionisme entend œuvrer à redonner aux Juifs un statut perdu depuis l'Antiquité, à savoir celui d'un peuple regroupé au sein d'un même État.


Le mouvement sioniste est né à la fin du XIXe siècle, parmi les communautés ashkénazes
d'Europe centrale et orientale sous la pression des pogroms, mais aussi en Europe occidentale, à la suite du choc causé par l'affaire Dreyfus – qui compte parmi les motifs du lancement du Congrès
sioniste par Theodor Herzl. Bien qu'ayant des caractères spécifiques du fait de la dispersion des Juifs, cette idéologie est contemporaine de l'affirmation
d'autres nationalismes en Europe." (Source Wiki)


Non je ne suis pas sioniste, je dirai même plus, je n'appartiens et ne souhaite appartenir à aucune religion!!!


Bien qu'élevée dans la foi catholique, j'ai appris très tôt à me méfier de tout ce qui pouvait être écrit par l'homme (de ce qui est écrit dans cet article également). La bible est livre écrit
par des hommes, et ce livre a malheureusement permit de détruire de nombreuses civilisations et connaissances (nottament aux Amériques), c'est quelque chose que je déplore!

Si je dois me définir: je dirai que je fais parti de ces gens qui pensent que notre civilisation occidentale a fait de nombreuses erreurs par le passé (à cause d'un livre) et que peut être la
façon de vivre qu'on nous impose, n'est peut être pas la bonne.


Je n'ai absolument aucune et je dis bien AUCUNE préférence pour une religion du livre telle qu'elle soit, pour moi il s'agit tout simplement de "politique-religion" et non de spiritualité.


Bien entendu, cela ne m'empêche pas de me documenter, et de faire suivre les informations qui m'interessent sur ce sujet (je n'ai pas écrit cet article, je precise la source en début et fin
d'article).


Et vous? êtes vous simplement catholique? Qu'est ce qui vous a choqué dans cet article?